AccueilAlbums photos

juillet 2002.

Au pays des Reuss (Uri)

Le Val d’Urseren, au pied du versant nord du massif du Gothard, (...)

Le Val d’Urseren, au pied du versant nord du massif du Gothard, est arrosé de plusieurs rivières dont la plupart portent le nom de Reuss.

Photos © aqueduc.info



Infos complémentaires

Furkareuss, Oberalpreuss, Unteralpreuss, Gotthardreuss, etc., toutes convergent vers le confluent d’Andermatt pour former « La Reuss », quatrième cours d’eau de Suisse (164 km), et s’enfoncer plein nord dans les gorges de Schöllenen et leur célèbre Pont du Diable. Ici, le mot Reuss - comme le mot Rhein dans d’autres vallées de Suisse alémanique – est donc quasiment synonyme de rivière. Faut-il y voir une racine celtique comme dans les « Reuses » qui sortent des glaciers valaisans, voire dans le Mont-Rose, « montagne de glaces » ? Même sans réponse, la question n’empêche pas, bien au contraire, de partir en randonnées vers les sources et cascades des Reuss d’Uri.

Mots-clés

Mot d’eau

  • Nous n’avons pas de fleuves

    "Nous n’avons pas de fleuves, nous n’avons pas de puits, nous n’avons pas de sources ; seules quelques citernes, vides elles aussi, résonnent, et nous les adorons." (Georges Séféris, "Mythologies", 1935)

Glossaire

  • Piézomètre

    En hydrologie, un piézomètre est un dispositif qui permet, à partir du sol, d’avoir un accès direct à une nappe d’eau souterraine. Il s’agit d’un tube de forage par lequel on peut non seulement déterminer le niveau d’eau de la nappe et la réserve disponible, mais aussi prélever de l’eau pour analyser ses qualités physiques, chimique et biologiques. Ces différentes mesures, nécessaires pour exploiter un aquifère de manière durable, sont faites manuellement ou à l’aide de sondes automatiques.


Contact Lettre d'information