AccueilAlbums photos

juillet 2002.

Au pays des Reuss (Uri)

Le Val d’Urseren, au pied du versant nord du massif du Gothard, (...)

Le Val d’Urseren, au pied du versant nord du massif du Gothard, est arrosé de plusieurs rivières dont la plupart portent le nom de Reuss.

Photos © aqueduc.info



Infos complémentaires

Furkareuss, Oberalpreuss, Unteralpreuss, Gotthardreuss, etc., toutes convergent vers le confluent d’Andermatt pour former « La Reuss », quatrième cours d’eau de Suisse (164 km), et s’enfoncer plein nord dans les gorges de Schöllenen et leur célèbre Pont du Diable. Ici, le mot Reuss - comme le mot Rhein dans d’autres vallées de Suisse alémanique – est donc quasiment synonyme de rivière. Faut-il y voir une racine celtique comme dans les « Reuses » qui sortent des glaciers valaisans, voire dans le Mont-Rose, « montagne de glaces » ? Même sans réponse, la question n’empêche pas, bien au contraire, de partir en randonnées vers les sources et cascades des Reuss d’Uri.

Glossaire

  • Éclusée

    Littéralement, c’est le volume d’eau qui s’écoule d’une écluse entre le moment où on l’ouvre et celui où on la referme. Appliqué à un barrage, le mot désigne l’opération qui consiste à relâcher une grande quantité d’eau dans une rivière en particulier lors des turbinages hydroélectriques. Ces opérations fréquentes se traduisent en aval par de soudaines et dangereuses crues artificielles et perturbent gravement les écosystèmes des cours d’eau d’aval. D’où l’importance des réglementations qui visent à en maîtriser les impacts.

Mot d’eau

  • Trop soif

    "Je suis un peu dans la situation d’un homme qui tire de l’eau goutte à goutte parce qu’il a trop soif pour attendre que le puits se remplisse" (F. Scott Fitzgerald, Lettre à H. Ober, 1936)


Contact Lettre d'information