Accueil

Bloc-Notes

Informations en bref et en vrac


Informations en bref et en vrac


55
Nov 20

L’Atlas de l’eau et du monde

Publication hors-série du quotidien Le Monde et de l’hebdomadaire La Vie.

“Sans elle, aucune vie ne serait possible. Elle est nos océans, nos fleuves et nos rivières, notre atmosphère. L’homme utilise la « grande machine » de l’eau... et la dérègle. Des grands barrages à l’irrigation, de l’accès à l’eau pour tous aux conflits hydropolitiques, la géopolitique des fleuves se dessine. Richesses et dépotoirs, les océans tanguent entre la surpêche, l’incontournable commerce maritime et le réchauffement climatique. Du dessalement de l’eau de mer aux trésors inconnus des abysses ou même de la Galaxie, l’avenir de la Terre pourrait bien se trouver dans les océans.”

- Le Monde - La Vie - HORS-SÉRIE - L’Atlas de l’eau - Enjeux politiques
186 pages, une soixantaine d’articles rédigés par des spécialistes principalement français, et quelque 200 cartes spécialement conçues pour cet atlas.
Ouvrage paru en novembre 2017.


Nov 17

"L’eau, la nouvelle obsession de la Chine"

Ces derniers mois, Pékin a refusé de livrer des données à l’Inde sur le flux du Brahmapoutre, provoquant des inondations meurtrières en aval, rapporte le journal Le Temps, dans son édition du vendredi 17 novembre 2017. Si la Chine met à exécution son projet de détourner une partie des eaux de ce fleuve pour irriguer ses champs, on peut s’attendre à ce que l’eau devienne une source de conflit récurrente entre les deux géants asiatiques. Le journal rappelle aussi les grands et coûteux travaux qu’elle entreprend à l’interne pour détourner massivement les eaux du Yangtze, du sud du pays vers Pékin et vers les plaines arides du nord-est du pays.


Nov 3

Merleau d’or 2018 : "L’eau, magie de la vie"

Pour la 5ème édition de son concours de clips vidéos – "Merleau d’Or" – auquel sont invitées les écoles secondaires, la Société suisse de l’industrie du gaz et de l’eau (SSIGE) a choisi le thème "L’eau, magie de la vie". Pour la première fois, le concours sera également ouvert aux classes de Suisse alémanique.

Le Merleau d’Or 2018 s’adresse une nouvelle fois aux classes des deux catégories du degré secondaire (Harmos 7 à 11) et post-obligatoire (gymnases et écoles professionnelles). Dans ces deux catégories, plusieurs prix récompenseront les clips vidéo jugés les plus originaux, compte tenu de leur adéquation à la thématique imposée et de leur qualité technique.

Ces brèves réalisations (de 120 secondes au maximum) devront exprimer le rôle déterminant de l’eau dans le développement de la vie, mettre en évidence que la préservation de la ressource est indissociable de la qualité de vie et faire ressortir les qualités intrinsèques de l’eau potable (fraîcheur, santé, qualité, disponibilité…).

- Le délai d’inscription au concours est fixé au 29 janvier 2018 et son règlement peut être consulté et téléchargé ci-dessous.
- Visionner sur le site de la SSIGE les productions
primées lors du Merleau d’Or 2017.
- Voir également les pages consacrées par aqueduc.info à ce concours.


Oct 30

Neige, glaciers, pergélisol : un portail suisse sur la cryosphère

La Commission suisse d’experts pour la cryosphère – c’est-à-dire l’ensemble des milieux terrestres où l’eau est présente sous forme solide – vient de mettre en ligne sous forme de graphiques interactifs des séries choisies de mesures de longue durée sur la neige, les glaciers et le pergélisol. Ce nouveau portail, hébergé sur le site de l’Académie suisse des sciences naturelles, explique ces diverses manifestations du froid et décrit l’évolution de la longueur et du bilan de masse des glaciers.

- Le portail neige, glaciers, pergélisol


Oct 17

Que faire face aux changements climatiques ?

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) publie les conclusions de 31 projets pilotes initiés par la Suisse pour donner de nouvelles impulsions aux efforts d’adaptation aux changements climatiques. Menés entre 2014 et 2016, ces projets ont analysé sur le terrain les problèmes posés plus particulièrement par l’accentuation des fortes chaleurs, l’accroissement de la sécheresse estivale, l’aggravation du risque de crues, la recrudescence des mouvements de terrain, la modification des milieux naturels, de la composition des espèces ou encore la propagation d’organismes nuisibles, de maladies et d’espèces exotiques.

Ces 31 projets ont permis de sensibiliser à cette problématique des acteurs de divers horizons et d’améliorer les connaissances et les bases pratiques relatives à ces phénomènes. Ils montrent également comment la réflexion et l’action anticipées permettent de réduire localement les risques climatiques. Il s’agit désormais de développer les approches qui ont été ainsi élaborées et de les transposer dans d’autres lieux. Les réseaux constitués lors de ces travaux devraient également inciter les différentes structures institutionnelles – Confédération, cantons, communes – à mieux coordonner leurs actions. C’est, lit-on dans la préface de cette synthèse, "la seule manière de surmonter les défis climatiques".

- La publication "Impulsions pour une adaptation de la Suisse aux changements climatiques (document PDF, 96 pages) est disponible sur le site de l’OFEV ou dans ses pages spéciales dédiées à ce programme pilote.

- Voir aussi, sur youtube la vidéo : Comment la Suisse peut-elle s’adapter aux changements climatiques ? (8:15).


Chargement en cours...


Contact Lettre d'information