Accueil

Bloc-Notes

Informations en bref et en vrac


Informations en bref et en vrac


51
Oct 17

Que faire face aux changements climatiques ?

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) publie les conclusions de 31 projets pilotes initiés par la Suisse pour donner de nouvelles impulsions aux efforts d’adaptation aux changements climatiques. Menés entre 2014 et 2016, ces projets ont analysé sur le terrain les problèmes posés plus particulièrement par l’accentuation des fortes chaleurs, l’accroissement de la sécheresse estivale, l’aggravation du risque de crues, la recrudescence des mouvements de terrain, la modification des milieux naturels, de la composition des espèces ou encore la propagation d’organismes nuisibles, de maladies et d’espèces exotiques.

Ces 31 projets ont permis de sensibiliser à cette problématique des acteurs de divers horizons et d’améliorer les connaissances et les bases pratiques relatives à ces phénomènes. Ils montrent également comment la réflexion et l’action anticipées permettent de réduire localement les risques climatiques. Il s’agit désormais de développer les approches qui ont été ainsi élaborées et de les transposer dans d’autres lieux. Les réseaux constitués lors de ces travaux devraient également inciter les différentes structures institutionnelles – Confédération, cantons, communes – à mieux coordonner leurs actions. C’est, lit-on dans la préface de cette synthèse, "la seule manière de surmonter les défis climatiques".

- La publication "Impulsions pour une adaptation de la Suisse aux changements climatiques (document PDF, 96 pages) est disponible sur le site de l’OFEV ou dans ses pages spéciales dédiées à ce programme pilote.

- Voir aussi, sur youtube la vidéo : Comment la Suisse peut-elle s’adapter aux changements climatiques ? (8:15).


Aug 30

"L’or bleu, une source de conflits"

La Direction du développement et de la coopération suisses (DDC) consacre le numéro 2017/3 de son magazine "Un seul monde" à "La guerre de l’eau". C’est que la pénurie d’eau constitue l’un des plus grands défis à venir et que son partage suscite des tensions. Pour prévenir les conflits, le dialogue et la coopération constituent des outils privilégiés. Que ce soit dans les anciens pays soviétiques d’Asie centrale à travers un programme de réformes dans la gestion transfrontalière des ressources en eau, ou au Moyen-Orient par le biais de son Initiative "Blue Peace Middle East", la Suisse entend jouer un rôle important et s’investit dans la recherche de solutions durables comme dans l’établissement de relations pacifiques entre les pays concernés : "Sans dialogue, tous les acteurs ressortent perdants".


Aug 29

Coût de l’accès universel à l’eau : 150 Mia USD par an

150 milliards de dollars devraient être dépensés chaque année au niveau mondial pour atteindre d’ici 2030 l’objectif de développement durable relatif à l’accès à des services d’eau et d’assainissement durables. C’est quatre fois plus que ce que les États n’investissent actuellement dans l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène. Ce chiffre, avancé dans un nouveau rapport de la Banque mondiale publié à Stockholm dans le cadre de la Semaine mondiale de l’eau, paraît irréalisable pour la plupart des pays qui doivent changer radicalement leur façon de gérer les ressources et de fournir les services de base : "Pour commencer, ils doivent mieux cibler les bénéficiaires pour être sûrs d’atteindre les populations qui ont le plus besoin de ces services et rationaliser l’utilisation des ressources afin d’assurer la pérennité et l’efficacité des services publics."


Aug 28

"S’adapter aux changements climatiques"

Le numéro 3/2017 du magazine "Environnement" publié par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) propose un dossier sur l’adaptation aux changements climatiques. On y explique, entre autres, le double effet qu’ils peuvent avoir dans le domaine de l’eau, à savoir la raréfaction de la ressource en raison de sécheresses plus fréquentes et durant ces mêmes périodes une demande qui augmente fortement, notamment à cause des besoins d’irrigation. La concurrence pour l’eau pourrait alors être rude entre ses différents usagers. Selon l’OFEV, il existe deux moyens pour atténuer l’impact du changement climatique sur les cours d’eau : la revitalisation des milieux aquatiques et une gestion économe de l’eau. Un projet pilote mené dans le canton de Bâle-Campagne a par exemple défini une vingtaine de mesures à prendre, à différents niveaux, lorsque l’eau vient à manquer. Voir le magazine >


Aug 15

Sept exemples de revitalisations de cours d’eau réussies

En Suisse, près d’un quart des cours d’eau ont presqu’entièrement perdu leur aspect d’origine. La loi sur la protection des eaux, en vigueur depuis 2011, exige que quelque 4’000 kilomètres de tronçons de rivières dégradés soient libérés de leurs endiguements, remodelés et "revitalisés" pour qu’ils puissent remplir leurs fonctions naturelles. Une nouvelle publication diffusée par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) montre à l’aide de sept exemples concrets comment des cantons et des communes ont mené à bien ces revitalisations. Elle explique les facteurs qui ont contribué à la réussite de ces projets ainsi que les éventuels obstacles qui doivent être surmontés.

- La brochure "Valoriser les cours d’eaux et les lacs - Pour l’être humain et pour la nature" (32 pages) est disponible sur le site de l’OFEV


Chargement en cours...


Contact Lettre d'information