Accueil

Bloc-Notes

Informations en bref et en vrac


Informations en bref et en vrac


70
Feb 13

Sécheresse : l’Afrique du Sud déclare l’état de catastrophe naturelle

Au vu de la sécheresse historique qui frappe depuis des mois la ville du Cap, dans le sud-ouest, menacée d’une rupture d’approvisionnement en eau potable, les autorités sud-africaines ont proclamé l’état de catastrophe naturelle dans tout le pays. La gestion de la crise a été confiée au gouvernement et toutes les institutions de l’État sont mandatées pour mettre en œuvre les plans d’urgence, l’aide immédiate et les mesures de construction » nécessaires.

Le Cap, deuxième agglomération du pays, connaît actuellement sa pire sécheresse depuis un siècle. Les réserves d’eau sont au plus bas et l’on s’attend à ce que les robinets puissent être prochainement à sec. Ce "Jour Zéro", fixé dans un premier temps à la mi-avril, pourrait survenir le 4 juin, selon les calculs de la municipalité. (agences)


Feb 1

La France n’inscrira pas le droit à l’eau dans sa Constitution

L’Assemblée nationale française a formellement rejeté une proposition de loi constitutionnelle, présentée par le groupe parlementaire de La France insoumise emmené par Jean-Luc Mélenchon, et visant à faire de l’accès à l’eau un droit inaliénable.

Cette proposition stipulait que "L’eau est un bien commun de l’humanité. Toute personne a le droit fondamental et inaliénable d’accéder, gratuitement, à la quantité d’eau potable indispensable à la vie et à la dignité, prioritairement à tout autre usage. L’approvisionnement en eau potable des habitants, et son assainissement, sont assurés exclusivement par l’État ou les collectivités territoriales, directement et de façon non lucrative".

La majorité des députés, opposée à ce projet d’article constitutionnel, ont fait valoir que "le droit d’accéder à l’eau potable dans des conditions économiquement acceptables par tous" figure déjà explicitement dans la loi de 2006 sur l’eau et les milieux aquatiques et qu’il n’était donc pas nécessaire de l’inscrire de manière redondante dans la Charte fondamentale.

Les députés se sont en particulier opposés à deux des principes avancés par la proposition : d’une part la gratuité du service de l’eau, car selon eux c’est à la collectivité qu’il appartient de garantir l’accès à ce bien commun et de le faire en suivant la règle qui veut que "l’eau paie l’eau" ; d’autre part le fait de réserver la gestion de l’eau aux collectivités publiques, lesquelles seraient alors contraintes de gérer l’eau en régie directe et n’auraient plus la possibilité de déléguer ce service au secteur privé. Ce qui, selon la ministre Jacqueline Gourault, "contredirait directement le principe de libre administration des collectivités et serait délétère pour la qualité du service proposé par les collectivités n’ayant pas les ressources techniques, humaines ou financières nécessaires". (bw)


Jan 6

Fouilles archéologiques dans la rade genevoise

Côté rive gauche du Léman, des archéologues sont actuellement à l’œuvre sur le site palafittique de "La Grange", là où doit être aménagée la future plage des Eaux-Vives. Les premières fouilles menées trois mètres en dessous du niveau du lac ont déjà permis de dégager une bonne centaine de pilotis datant du néolithique, soit plus précisément 2602 ans avant J.-C. selon les analyses faites par le Laboratoire Romand de Dendrochronologie de Cudrefin (VD). Les experts estiment que quelque 500 à 1000 pieux, taillés à la hache en pierre polie, seraient (et resteront) enfouis dans le fond argileux du lac. Les archéologues pourront poursuivre leurs fouilles pendant quatre mois seulement, sur une surface de 5000 m2.

- En savoir plus sur le site web de La Tribune de Genève et dans
le Journal de midi de la RTS La Première du vendredi 5 janvier 2017.


Dec 9

Eau et climat : un projet citoyen européen

"L’action pour la sauvegarde du climat se fera en prenant en compte la ressource eau, ou ne se fera pas." Fortes de cette conviction, plusieurs organisations ont décidé de mettre en commun leurs recherches et bonnes pratiques en matière de gestion participative et citoyenne de la ressource eau. La Coordination Eau Ile-de-France, Eau Bien Commun Auvergne-Rhône Alpes (France), The Flow Partnership (Grande Bretagne) et People and Water (Slovaquie) lancent un projet européen Erasmus+ destiné à offrir une expertise citoyenne et publique sur l’eau et le changement climatique. Ce projet prévoit sur ce thème le développement de divers outils de formation et une organisation collective autour d’un plaidoyer pour la reconnaissance de la dégradation des cycles de l’eau comme facteurs aggravants de la crise climatique.
- En savoir plus sur le site eau-iledefrance.fr


Dec 7

Eau potable : la consommation suisse continue de baisser

Dans les années 1970, la consommation moyenne d’eau potable était en Suisse de l’ordre de 500 litres par personne et par jour. La tendance au recul amorcé dix ans plus tard se poursuit : selon les statistiques 2016 des professionnels de la branche (SSIGE), les entreprises de distribution d’eau ont fourni 923 millions de mètres cubes d’eau, soit une moyenne individuelle quotidienne de 299 litres, soit 1% de moins qu’en 2015. L’approvisionnement global en eau a également diminué de manière continue et se situe aux alentours de 923 millions de mètres cubes.


Chargement en cours...


Contact Lettre d'information