AccueilRessourcesFiches

2004.

Bassins hydrographiques et ressources en eau suisses

Souvent qualifiée de "château d’eau" de l’Europe du fait qu’elle (...)

Souvent qualifiée de "château d’eau" de l’Europe du fait qu’elle abrite les sources du Rhin et du Rhône, la Suisse se situe en fait sur la ligne de partage de cinq bassins hydrographiques : Rhin (vers la Mer du Nord) et Rhône (vers la Méditerranée), mais aussi Danube (vers la Mer Noire), Pô et Adige (vers la Mer Adriatique).

PNG - 8.5 ko

Rhin

24’300 km2 de bassin versant
= 59 % de la superficie de la Suisse (41’284 km2)
= 14 % du bassin versant réparti sur 9 pays (172’900 km2)
principaux bassins secondaires suisses : Aar, Limmat, Reuss, Sarine, Thur, Lac de Constance

Rhône

10’100 km2 de bassin versant
= 24,5 % de la superficie de la Suisse
= 10 % du bassin versant réparti sur 3 pays (100’200 km2)
principal bassin secondaire suisse : Lac Léman

4’300 km2 de bassin versant
= 10,5 % de la superficie de la Suisse
= 4, 9 % du bassin versant réparti sur 4 pays (87’100 km2)
principaux bassins secondaires suisses : Ticino et Lac Majeur

Danube

2’500 km2 de bassin versant
= 6 % de la superficie suisse
= 0,3 % du bassin versant réparti sur 17 pays (790’100 km2)
bassin secondaire suisse : En (Inn)

Adige

134 km2 de bassin versant
= 0,3 % de la superficie suisse
1,1 % du bassin versant réparti sur 2 pays (12’100 km2)
bassin secondaire suisse : Il Rom




Infos complémentaires

Autres chiffres concernant la Suisse

- Les eaux de surface représentent un volume de 210 milliards de m3 et se répartissent entre lacs naturels (63%), glaciers (35%) et lacs artificiels (2%).

- Volume des eaux souterraines : environ 50 milliards de m3 (estimation).

- Total des ressources nationales en eau renouvelables : environ 40 milliards de m3.

- Total des ressources en eaux renouvelables de provenance extérieure : environ 13 milliards de m3

- Taux de dépendance en eau : 24,49 % (rapport eaux renouvelables de provenance extérieure / total des ressources renouvelables)


Sources : Office fédéral des eaux et de la géologie,
Rapport mondial 2003 sur la mise en valeur des ressources en eau

Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information