AccueilRessourcesFiches

1er juillet 2015.

Marais protégés

Sites marécageux d’importance nationale (Suisse)

Au cours des deux derniers siècles, près de 90 % des marais de Suisse ont été détruits. Mais en 1987, les citoyens suisses ont largement approuvé l’"Initiative populaire pour la protection des marais", dite "Initiative de Rothenthurm" (du nom d’un haut-marais du canton de Schwyz) ) dont le principe a été inscrit dans la Constitution fédérale (art. 78, al. 5) :

"Les marais et les sites marécageux d’une beauté particulière qui présentent un intérêt national sont protégés. Il est interdit d’y aménager des installations ou d’en modifier le terrain. Font exception les installations qui servent à la protection de ces espaces ou à la poursuite de leur exploitation à des fins agricoles."

Les sites protégés sont inscrits dans trois inventaires fédéraux, à savoir :
- 89 sites marécageux d’importance nationale (89 objets)
- 1070 bas-marais (connectés à une nappe d’eau souterraine)
- 545 hauts−marais (uniquement alimentés en eau par les précipitations) et marais de transition.

Les 89 sites marécageux d’importance nationale sont actuellement sous protection intégrale. La beauté de ces sites et les services paysagers qu’ils rendent sont menacés par la construction d’installations, par des affectations inadaptées et les infrastructures associées, notamment dans le domaine des loisirs (détente, sport, tourisme), ainsi que par l’intensification des activités agricoles et sylvicoles. (Source : OFEV)

Sites marécageux d’importance nationale
dans les cantons de Suisse romande


VAUD, FRIBOURG, BERNE, NEUCHÂTEL
- Grande Cariçaie (Chabrey, Cheseaux-Noréaz, Chevroux, Cheyres, Châbles, Cudrefin, Delley-Portalban, Estavayer-le-Lac, Font, Gampelen, Gletterens, Haut-Vully, Anet, Marin-Epagnier, Vernay, Yverdon-les-Bains, Yvonand)

FRIBOURG
- Les Gurles (Grangettes, Marsens, Maules, Riaz, Romanens)
- Lac de Lussy (Châtel-Saint-Denis, Remaufens)
- Le Niremont (Châtel-Saint-Denis, Semsales)

JURA ET JURA BERNOIS
- Etang de la Gruère (Le Bémont, Montfaucon, Saignelégier, Tramelan)
- La Chaux-des-Breuleux (La Chaux-des-Breuleux, Mont-Tramelan, Saignelégier, Tramelan)
- Bellelay (Châtelat, Saicourt)
- Les Pontins (Saint-Imier, Sonvilier)
- La Chaux-d’Abel (Le Noirmont, Les Bois, Muriaux, Saint-Imier, Sonvilier)

NEUCHÂTEL
- Les Ponts-de-Martel (Brot-Plamboz, Les Ponts-de-Martel, Noiraigue, Travers)
- La Brévine (La Brévine, La Chaux-du-Milieu, Le Cerneux-Péquignot)

VALAIS
- Val de Réchy (Nax)
- Albrun (Binn)

VAUD
- La Vraconnaz (Sainte-Croix)
- Vallée de Joux (L’Abbaye, Le Chenit)
- Creux du Croue (Arzier)
- Col des Mosses/ La Lécherette (Château-d’Oex, Ormont-Dessous)
- Les Grangettes (Noville)
- Le Marais des Monod (Apples, Ballens, Mollens, Montricher, Pampigny).

- En savoir plus sur le site de l’Office fédéral de l’environnement
- Liste des sites marécageux d’importance nationale
- Liste des bas-marais
- Liste des haut-marais et marais de transition




Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information