AccueilInfosDossiersColloque Eau et Santé, Chambéry

décembre 2003.

Modes ou nécessités ?

C’est avec deux journées (et une demi-journée de visite à (...)

C’est avec deux journées (et une demi-journée de visite à Aix-les-Bains) sous le titre "Eau et Santé" que Chambéry, en France, a mis début décembre un point final à sa série de colloques organisés dans le cadre de l’Année internationale de l’eau douce. Une vingtaine de communications y ont été entendues articulées autour de quatre thèmes : à la recherche de preuves du service médical rendu par les eaux minérales et thermales - exemples de répartition et d’utilisation des eaux minérales et thermales dans quelques pays de l’hémisphère nord - menaces sanitaires et protection de la ressource - exploitation et protection des eaux thermales et minérales d’Aix-les-Bains.

Dans ce dossier, aqueduc.info fait écho à quelques contributions entendues au cours de ce Colloque (*). Entre autres :

- Peut-on se fier à l’eau du robinet ?
Dr Pierre Payment, Institut Armand Frappier, INRS, Laval, Québec

- Les deux âmes de la ville d’eaux thermales
Federica Tamarozzi, Musée national des arts et traditions populaires, Paris

- La légionelle, un révélateur de lacunes scientifiques
Prof. Yves Lévi, ECOMICTH

(*) "Eau & Santé", Valorisation et protection des eaux minérales et thermales
Chambéry - Aix-les-Bains, 1-3 décembre 2003
Organisé notamment par la Chaire UNESCO des Ressources en Eau de l’Université de Savoie et l’Association Montanea, Chambéry, dans le cadre des 16e Entretiens du Centre Jacques Cartier, Lyon.

Liens utiles :

Chaire UNESCO des Ressources en Eau
Association Montanea, Chambéry
Centre Jacques Cartier, Lyon




Mots-clés

Agenda

Glossaire

  • Crue, inondation

    La crue est un phénomène caractérisé par la montée plus ou moins forte du niveau d’un cours d’eau et par une nette augmentation de son débit. Elle ne se traduit pas forcément par un débordement de son lit habituel. On parle d’inondation lorsqu’une crue entraîne la submersion par un cours d’eau de son espace d’expansion naturelle (lit majeur) ou aménagé dans ce but, mais aussi des terres cultivées et des zones habitées, mettant alors en danger les riverains et pouvant causer d’importants dommages à leurs biens.

Mot d’eau

  • “Quel épouvantable désastre !”

    “Près de deux mille maisons écroulées ; sept cents morts ; tous les ponts emportés ; un quartier rasé, noyé sous la boue ; des drames atroces ; vingt mille misérables demi-nus et crevant la faim ; la ville empestée par les cadavres, terrifiée par la crainte du typhus ; le deuil partout, les rues pleines de convois funèbres, les aumônes impuissantes à panser les plaies. Mais je marchais sans rien voir, au milieu de ces ruines. J’avais mes ruines, j’avais mes morts, qui m’écrasaient.” (Émile Zola, "L’inondation", 1883.)


Contact Lettre d'information