AccueilInfosDossiersColloque Eau et Santé, Chambéry

décembre 2003.

Modes ou nécessités ?

C’est avec deux journées (et une demi-journée de visite à (...)

C’est avec deux journées (et une demi-journée de visite à Aix-les-Bains) sous le titre "Eau et Santé" que Chambéry, en France, a mis début décembre un point final à sa série de colloques organisés dans le cadre de l’Année internationale de l’eau douce. Une vingtaine de communications y ont été entendues articulées autour de quatre thèmes : à la recherche de preuves du service médical rendu par les eaux minérales et thermales - exemples de répartition et d’utilisation des eaux minérales et thermales dans quelques pays de l’hémisphère nord - menaces sanitaires et protection de la ressource - exploitation et protection des eaux thermales et minérales d’Aix-les-Bains.

Dans ce dossier, aqueduc.info fait écho à quelques contributions entendues au cours de ce Colloque (*). Entre autres :

- Peut-on se fier à l’eau du robinet ?
Dr Pierre Payment, Institut Armand Frappier, INRS, Laval, Québec

- Les deux âmes de la ville d’eaux thermales
Federica Tamarozzi, Musée national des arts et traditions populaires, Paris

- La légionelle, un révélateur de lacunes scientifiques
Prof. Yves Lévi, ECOMICTH

(*) "Eau & Santé", Valorisation et protection des eaux minérales et thermales
Chambéry - Aix-les-Bains, 1-3 décembre 2003
Organisé notamment par la Chaire UNESCO des Ressources en Eau de l’Université de Savoie et l’Association Montanea, Chambéry, dans le cadre des 16e Entretiens du Centre Jacques Cartier, Lyon.

Liens utiles :

Chaire UNESCO des Ressources en Eau
Association Montanea, Chambéry
Centre Jacques Cartier, Lyon




Mots-clés

Mot d’eau

  • Le Lac

    “Si près qu’ils approchent du lac, les hommes n’en deviennent pas pour ça grenouilles ou brochets. Ils bâtissent leurs villas tout autour, se mettent à l’eau constamment, deviennent nudistes… N’importe. L’eau traîtresse et irrespirable à l’homme, fidèle et nourrissante aux poissons, continue à traiter les hommes en hommes et les poissons en poissons. Et jusqu’à présent aucun sportif ne peut se vanter d’avoir été traité différemment”. (Henri Michaux, "La nuit remue", 1935)

Glossaire

  • Limnologie

    Père de la limnologie (du grec "limné", lac, étang), le savant suisse François-Alphonse Forel (1841-1912) parlait d’elle comme de "l’océanographie des lacs". Il la définissait comme la "science des eaux continentales, des eaux stagnantes réunies dans des bassins limités et profonds, qui ne sont ni des fleuves ou rivières, ni des marais ou étangs, ni des eaux souterraines". Aujourd’hui, cette discipline a pris le sens plus large d’étude de tous les aspects écosystémiques des lacs et des grands réservoirs naturels d’eau douce à ciel ouvert.


Contact Lettre d'information