AccueilRessourcesDocuments

juillet 2011.

’Notre droit à l’eau’

Un guide pratique pour mettre en oeuvre la reconnaissance par (...)

Un guide pratique pour mettre en oeuvre la reconnaissance par l’ONU du droit à l’eau et à l’assainissement

Le Conseil des Canadiens - une organisation citoyenne créée en 1985 - marque à sa manière le premier anniversaire du vote, par l’Assemblée Générale de l’ONU (28 juillet 2010), d’une résolution reconnaissant le droit humain à l’eau et à l’assainissement. Quelques semaines plus tard, à Genève, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU adoptait lui aussi une résolution renforçant celle votée à New York.

Sous la plume de sa présidente nationale Maude Barlow, le Conseil des Canadiens publie un opuscule de 24 pages intitulé « NOTRE DROIT À L’EAU : Un guide populaire pour l’application de la reconnaissance par les Nations Unies du droit à l’eau et à l’assainissement ».

Pourquoi avons-nous besoin du droit à l’eau et à l’assainissement ? Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps pour l’obtenir ? Que signifient ces deux résolutions ? Quelles obligations imposent-elles aux gouvernements ? Comment le mouvement mondial de justice de l’eau devrait-il promouvoir ce droit ?

Autant de questions auxquelles Maude Barlow s’efforce d’apporter des éléments d’information à la portée de toutes celles et ceux qui, dans la société civile comme dans les institutions officielles, s’engagent pour que chaque personne de par le monde ait enfin droit à un niveau de vie digne de la condition humaine.




Infos complémentaires

JPEG - 5.6 ko

"NOTRE DROIT À L’EAU"
Un guide populaire pour l’application de la reconnaissance par les Nations Unies du droit à l’eau et à l’assainissement
par Maude Barlow,
Présidente nationale du Conseil des Canadiens

Le document peut être téléchargé sur le site du Conseil des Canadiens

Mots-clés

Glossaire

  • Bédières et moulins

    Une bédière est un torrent d’eaux de fonte ou de pluie qui s’écoulent à la surface d’un glacier et qui au fil du temps finissent par creuser des moulins, sortes de gouffres qui eux-mêmes débouchent sur des réseaux de galeries à l’intérieur ou sous le glacier et jusqu’à sa partie frontale. C’est en quelque sorte un système hydrologique qui ressemble, à certains égards, à celui que l’on trouve dans des massifs karstiques où par érosion l’eau forme toutes sortes de cavités souterraines.

Mot d’eau

  • L’eau fugitive

    On entendait à peine au fond de la baignoire / Glisser l’eau fugitive, et d’instant en instant / Les robinets d’airain chanter en s’égouttant. (A. de Musset, Premières poésies, « Namouna », viii.)


Contact Lettre d'information