AccueilBloc-Notes

28 mars 2018.

Le Royaume-Uni veut consigner les bouteilles en plastique

Instaurer sans tarder un système de consigne pour tous les (...)

Instaurer sans tarder un système de consigne pour tous les emballages de boissons à usage unique, qu’ils soient en plastique, en verre ou en métal : c’est l’engagement pris par le secrétaire d’État britannique à l’environnement. Michael Gove est convaincu qu’il faut impérativement freiner le rejet quotidien dans la nature de millions de bouteilles en plastique non recyclées qui ensuite polluent les écosystèmes marins. Selon le communiqué émanant de ses services, les consommateurs britanniques utiliseraient chaque année 13 milliards de bouteilles en plastique, dont plus de trois milliards sont incinérées, déposées dans une décharge ou simplement jetées dans la rue ou dans l’environnement. Les autorités britanniques pourraient s’inspirer de ce qui se fait déjà dans des pays comme le Danemark, la Suède et l’Allemagne : à l’achat, un montant de dépôt est prélevé sur chaque bouteille ou canette de boisson et ensuite remboursé lors de son retour dans un récupérateur d’emballages.




Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information