AccueilRessourcesOutils

mars 2016.

Forêt et eau potable

Fiche d’information éditée par ForêtSuisse

La forêt et son sol ne se contente pas de retenir un grand volume d’eau de pluie. Elle filtre aussi une partie de l’eau potable dont on capte les sources ou qui est stockée dans les nappes phréatiques. Le volume concerné est énorme : 370 milliards de litres par an pour la forêt suisse. L’écosystème forestier étant très stable, la filtration l’est aussi, ce qui permet d’utiliser ces eaux presque sans les traiter.

- Voir la Fiche d’information,
éditée par ForêtSuisse,
Association des propriétaires forestiers.

- Voir aussi le dossier aqueduc.info : L’eau et la forêt
Année internationale de la forêt et Journée mondiale des zones humides (02 février 2011)



Glossaire

  • Bédières et moulins

    Une bédière est un torrent d’eaux de fonte ou de pluie qui s’écoulent à la surface d’un glacier et qui au fil du temps finissent par creuser des moulins, sortes de gouffres qui eux-mêmes débouchent sur des réseaux de galeries à l’intérieur ou sous le glacier et jusqu’à sa partie frontale. C’est en quelque sorte un système hydrologique qui ressemble, à certains égards, à celui que l’on trouve dans des massifs karstiques où par érosion l’eau forme toutes sortes de cavités souterraines.

Mot d’eau

  • L’eau fugitive

    On entendait à peine au fond de la baignoire / Glisser l’eau fugitive, et d’instant en instant / Les robinets d’airain chanter en s’égouttant. (A. de Musset, Premières poésies, « Namouna », viii.)


Contact Lettre d'information