AccueilBloc-Notes

29 août 2017.

Coût de l’accès universel à l’eau : 150 Mia USD par an

150 milliards de dollars devraient être dépensés chaque année au (...)

150 milliards de dollars devraient être dépensés chaque année au niveau mondial pour atteindre d’ici 2030 l’objectif de développement durable relatif à l’accès à des services d’eau et d’assainissement durables. C’est quatre fois plus que ce que les États n’investissent actuellement dans l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène. Ce chiffre, avancé dans un nouveau rapport de la Banque mondiale publié à Stockholm dans le cadre de la Semaine mondiale de l’eau, paraît irréalisable pour la plupart des pays qui doivent changer radicalement leur façon de gérer les ressources et de fournir les services de base : "Pour commencer, ils doivent mieux cibler les bénéficiaires pour être sûrs d’atteindre les populations qui ont le plus besoin de ces services et rationaliser l’utilisation des ressources afin d’assurer la pérennité et l’efficacité des services publics."




Mots-clés

Mot d’eau

  • Nous n’avons pas de fleuves

    "Nous n’avons pas de fleuves, nous n’avons pas de puits, nous n’avons pas de sources ; seules quelques citernes, vides elles aussi, résonnent, et nous les adorons." (Georges Séféris, "Mythologies", 1935)

Glossaire

  • Piézomètre

    En hydrologie, un piézomètre est un dispositif qui permet, à partir du sol, d’avoir un accès direct à une nappe d’eau souterraine. Il s’agit d’un tube de forage par lequel on peut non seulement déterminer le niveau d’eau de la nappe et la réserve disponible, mais aussi prélever de l’eau pour analyser ses qualités physiques, chimique et biologiques. Ces différentes mesures, nécessaires pour exploiter un aquifère de manière durable, sont faites manuellement ou à l’aide de sondes automatiques.


Contact Lettre d'information