AccueilMots d’eau

2006.

Adages

Locutions, dictons et proverbes

À fleur d’eau


(Être) sur le même plan ou presque au niveau de l’eau d’une rivière, d’un lac, etc.

À l’eau de rose


Sentimental, mièvre, fade, insipide (Robert)

Apporter de l’eau à la mer, à la rivière


Amener une chose là où elle est en abondance, travailler inutilement

Apporter de l’eau au moulin (de quelqu’un)


Donner des arguments à quelqu’un

À vau-l’eau


(Aller) au fil de l’eau, au gré du courant / Se perdre, se détériorer, péricliter, aller à la ruine

Battre l’eau, battre l’eau avec un bâton


Faire des efforts inutiles

Boire l’eau d’un fleuve


Naître, habiter sur ses rives (Robert)

C’est en saison sèche que l’on reconnaît
les vraies rivières


Proverbe africain extrait de "La Nouvelle Romance"
de Henri Lopes.

C’est le feu et l’eau


Se dit de deux choses opposées, de deux personnes de caractères incompatibles (Robert)

Ce n’est pas la mer à boire


Ce n’est pas chose difficile à faire

Chat échaudé craint l’eau froide


Une mésaventure rend prudent (Robert)

Clair comme de l’eau de roche, de source


Net et évident, facile à comprendre

Comme un poisson dans l’eau


Très à l’aise dans son élément

Compte là-dessus et bois de l’eau fraîche


N’y compte pas

Coup d’épée, de bâton, dans l’eau


Action vaine, effort inutile (Robert)

Cracher dans l’eau pour faire des ronds


Faire des gestes inutiles

Croyez cela et buvez de l’eau


Se dit d’une chose qui ne doit pas être crue (Robert)

De l’eau dans le gaz


L’atmosphère est à la querelle (Robert)

De l’eau de bidet


Chose sans valeur

De la même eau


Du même genre (Robert)

De la plus belle eau


Absolument parfait

De quoi se foutre à l’eau


Désespérant (Robert)

D’ici là il passera bien de l’eau sous les ponts


Il s’écoulera beaucoup de temps, il se passera bien des choses et celle dont on parle ne se produira peut-être pas (Robert)

Eau bénite


Vaines protestations de service, démonstrations hypocrites (Robert)

Eau de vaisselle


Se dit d’un bouillon, d’une infusion, etc. insipide (Robert)

Entre deux eaux


Situation intermédiaire où l’on évite de prendre parti, de se décider, voire de se compromettre

Faire de l’eau claire


Ne pas réussir

Faire des ronds dans l’eau


Perdre son temps à des futilités (Robert)

Faire eau de toutes parts


Risquer de sombrer (Robert)

Fondre en eau


Pleurer, transpirer, pleuvoir abondamment

Glisser comme l’eau sur les plumes d’un canard


Laisser indifférent

Il n’est, comme on dit, pire eau que l’eau qui dort

(Molière, "Tartuffe")
Il ne faut pas se fier à l’apparence tranquille des gens qui dissimulent leur vraie nature, gardent leurs sentiments secrets (Robert)

Il n’y a pas d’eau à boire


Il n’y a pas à gagner dans cette affaire (Robert)

Jeter le bébé avec l’eau du bain


Perdre de vue l’essentiel, se débarrasser d’une chose importante pour éviter des ennuis

Lâcher de l’eau


Pisser

La goutte d’eau qui fait déborder le vase


Le fait supplémentaire qui rend une situation insupportable

Laisser couler l’eau


Laisser aller les choses, ne pas s’en soucier inutilement (Robert)

L’eau à la bouche (mettre, avoir, faire venir)


Exciter l’appétit, donner envie

L’eau est entrée dans ses souliers par le collet de son pourpoint


Se dit, par une méchante plaisanterie, d’une personne qui s’est noyée (Littré)

L’eau va à la rivière


L’argent va aux riches

Le bec dans l’eau (se retrouver, laisser quelqu’un)


Dans une situation sans issue, incertaine, décevante, frustrante

Marin d’eau douce


Médiocre marin, marin amateur, d’occasion (Robert)

Mettre de l’eau dans son vin


Réduire ses exigences, atténuer ses prétentions (Robert)

Ne pas trouver d’eau à la rivière


Être malhabile et ne pas savoir trouver les choses les plus communes (Littré)

Pêcher en eau trouble


Tirer profit d’un état de désordre ou de confusion (Robert)

Prendre l’eau


Se dit d’un projet qui s’annonce mal, à l’image d’un bateau dont la coque est percée et qui risque de couler si on ne le répare pas (Reverso)

Revenir sur l’eau


Être de nouveau en faveur, en crédit (Robert)

Robinet d’eau tiède


Bavard insipide (Robert)

S’en aller en eau de boudin


Se dit d’une affaire bien entamée mais qui s’achemine vers l’échec

Se jeter à l’eau


Prendre brusquement une décision difficile (Robert)

Se jeter dans l’eau par crainte de la pluie


Faire preuve de stupidité en se mettant soi-même dans les ennuis que l’on veut éviter

Se noyer dans un verre d’eau


Être maladroit et déconcerté par la moindre difficulté, incapable de surmonter les moindres obstacles (Robert)

Se ressembler comme deux gouttes d’eau


Se ressembler trait pour trait (Robert)

Sortir la tête de l’eau


Voir la fin de ses ennuis (Reverso)

Suer sang et eau


Faire de grands efforts, se donner beaucoup de peine (Robert)

Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse.


Quand on s’expose souvent à quelque danger, à quelque tentation, on y succombe (Littré)

Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle s’emplit.


Arrangement du proverbe par Beaumarchais pour signifier qu’une fille qui s’expose finit par succomber (Littré)

Tâter l’eau


S’informer prudemment (Robert)

Tempête dans un verre d’eau


Beaucoup d’agitation pour une cause insignifiante (Robert)

Tomber à l’eau

_ Échouer, ne pas avoir de suite, ne pas aboutir, en parlant d’un projet ou d’une entreprise (Reverso)

Toucher le fond de l’eau


Pouvoir se tenir debout dans l’eau, avoir pied (Robert)

Une goutte d’eau dans la mer, dans l’océan


Se dit d’une chose relativement infime, dont le rôle est dénué d’importance (Robert)

Vivre d’amour et d’eau fraîche


Vivre sans souci des contingences matérielles (et ayant une vie affective) (Robert)




A voir également

Mots-clés

Agenda

Mot d’eau

  • Le Lac

    “Si près qu’ils approchent du lac, les hommes n’en deviennent pas pour ça grenouilles ou brochets. Ils bâtissent leurs villas tout autour, se mettent à l’eau constamment, deviennent nudistes… N’importe. L’eau traîtresse et irrespirable à l’homme, fidèle et nourrissante aux poissons, continue à traiter les hommes en hommes et les poissons en poissons. Et jusqu’à présent aucun sportif ne peut se vanter d’avoir été traité différemment”. (Henri Michaux, "La nuit remue", 1935)

Glossaire

  • Limnologie

    Père de la limnologie (du grec "limné", lac, étang), le savant suisse François-Alphonse Forel (1841-1912) parlait d’elle comme de "l’océanographie des lacs". Il la définissait comme la "science des eaux continentales, des eaux stagnantes réunies dans des bassins limités et profonds, qui ne sont ni des fleuves ou rivières, ni des marais ou étangs, ni des eaux souterraines". Aujourd’hui, cette discipline a pris le sens plus large d’étude de tous les aspects écosystémiques des lacs et des grands réservoirs naturels d’eau douce à ciel ouvert.


Contact Lettre d'information