AccueilInfosDossiersColloque international sur les bisses

2010.

À pied, le long des bisses

En Valais, du glacier à la plaine, de l’alpage au vignoble, de (...)

En Valais, du glacier à la plaine, de l’alpage au vignoble, de Tsittoret à Clavau, des bisses qui "roucoulent"...

Photos © aqueduc.info, 2010



Infos complémentaires

> VOIR LE SOMMAIRE DE CE DOSSIER SPÉCIAL
COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES BISSES - 2010

Ce dossier existe aussi en version PDF (22 pages)

PDF - 597.7 ko
COLLOQUE BISSES 2010 dossier aqueduc.info

GUIDES DE RANDONNÉE SUR LES BISSES

"RANDONNÉES LE LONG DES BISSES"
Brochure-dépliant avec 23 itinéraires
brièvement commentés par Valais Tourisme
téléchargeable sur le site www.valais.ch

"BISSES DE LÉGENDE"
par Johannes Gerber, traduit de l’allemand
41 balades avec une introduction historique et technique,
et une légende pour chaque bisse
nombreuses photos et cartes itinéraires
Éd. Monographic, Sierre, 2009, 248 p.
Site web : www.suone.ch


- Voir également, dans l’Album photos,
la page consacrée au Bisse d’Ayent (2003)
- Pour un inventaire des bisses valaisans et un bref descriptif de chacun d’eux, accompagné d’utiles suggestions d’itinéraires, consulter les pages
du site du Musée des Bisses
- ainsi que la rubrique spéciale du site de l’Association valaisanne de la randonnée, Valrando

Mots-clés

Agenda

Mot d’eau

  • Le Lac

    “Si près qu’ils approchent du lac, les hommes n’en deviennent pas pour ça grenouilles ou brochets. Ils bâtissent leurs villas tout autour, se mettent à l’eau constamment, deviennent nudistes… N’importe. L’eau traîtresse et irrespirable à l’homme, fidèle et nourrissante aux poissons, continue à traiter les hommes en hommes et les poissons en poissons. Et jusqu’à présent aucun sportif ne peut se vanter d’avoir été traité différemment”. (Henri Michaux, "La nuit remue", 1935)

Glossaire

  • Limnologie

    Père de la limnologie (du grec "limné", lac, étang), le savant suisse François-Alphonse Forel (1841-1912) parlait d’elle comme de "l’océanographie des lacs". Il la définissait comme la "science des eaux continentales, des eaux stagnantes réunies dans des bassins limités et profonds, qui ne sont ni des fleuves ou rivières, ni des marais ou étangs, ni des eaux souterraines". Aujourd’hui, cette discipline a pris le sens plus large d’étude de tous les aspects écosystémiques des lacs et des grands réservoirs naturels d’eau douce à ciel ouvert.


Contact Lettre d'information