AccueilInfosDossiersColloque international sur les bisses

2010.

À pied, le long des bisses

En Valais, du glacier à la plaine, de l’alpage au vignoble, de (...)

En Valais, du glacier à la plaine, de l’alpage au vignoble, de Tsittoret à Clavau, des bisses qui "roucoulent"...

Photos © aqueduc.info, 2010



Infos complémentaires

> VOIR LE SOMMAIRE DE CE DOSSIER SPÉCIAL
COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES BISSES - 2010

Ce dossier existe aussi en version PDF (22 pages)

PDF - 597.7 ko
COLLOQUE BISSES 2010 dossier aqueduc.info

GUIDES DE RANDONNÉE SUR LES BISSES

"RANDONNÉES LE LONG DES BISSES"
Brochure-dépliant avec 23 itinéraires
brièvement commentés par Valais Tourisme
téléchargeable sur le site www.valais.ch

"BISSES DE LÉGENDE"
par Johannes Gerber, traduit de l’allemand
41 balades avec une introduction historique et technique,
et une légende pour chaque bisse
nombreuses photos et cartes itinéraires
Éd. Monographic, Sierre, 2009, 248 p.
Site web : www.suone.ch


- Voir également, dans l’Album photos,
la page consacrée au Bisse d’Ayent (2003)
- Pour un inventaire des bisses valaisans et un bref descriptif de chacun d’eux, accompagné d’utiles suggestions d’itinéraires, consulter les pages
du site du Musée des Bisses
- ainsi que la rubrique spéciale du site de l’Association valaisanne de la randonnée, Valrando

Mots-clés

Agenda

Glossaire

  • Correction de cours d’eau

    Se protéger contre les crues est un souci de tout riverain. Depuis le 18e s., de vastes travaux ont été menés pour "corriger" certains grands cours d’eau (Kander, Linth, Aar, Rhône, etc.) et gagner des terres cultivables. Changement d’approche dès 1991 avec la loi sur l’aménagement des cours d’eau qui stipule que "leur tracé naturel doit être autant que possible respecté ou, à défaut, reconstitué". Il s’agit non plus de les corriger mais de les "renaturer" ou, quand la restauration n’est que partielle, de les "revitaliser".

Mot d’eau

  • “Enfant, j’ai connu
    le Rhône sauvage ...”

    “ ... À leur tour, les enfants d’aujourd’hui se souviendront de leur Rhône. L’essentiel n’est-il pas de garder vivace le lien qui nous unit à la nature ? Elle est notre véritable identité. L’écouter, c’est apprendre à se connaître.” (Pierrette Micheloud)


Contact Lettre d'information