AccueilInfosDossiers

Atelier LA VILLE ET LE RHÔNE

Projets conçus par des étudiants de l’Université de Genève - Master (...)



Et au milieu coule un fleuve

Comment développer l’espace urbain genevois et en même temps revaloriser les berges du Rhône ? Edito, par Bernard Weissbrodt aqueduc.info ouvre ses pages à trois projets conçus par des étudiants de (...)
Lire la suite

Le Rhône peut-il offrir des opportunités nouvelles d’aménagement ?

Trois projets urbains pour réarticuler Genève et son fleuve - Introduction, par Géraldine Pflieger Depuis le XIXe siècle, le Rhône a assuré la prospérité industrielle et urbaine de la ville et du canton (...)
Lire la suite

Un espace culturel à la pointe de la Jonction

Revivifier la confluence du Rhône et de l’Arve : une manière de ne pas laisser la culture en périphérie. Depuis la fermeture de plusieurs squats et la destruction du site d’Artamis - une ancienne (...)
Lire la suite

Une cité étudiante à proximité du quartier du Lignon

Redorer l’image encore trop terne du Rhône et revaloriser ses rives industrielles La ville de Genève s’est développée grâce et autour de ce point central qu’est l’émissaire du Lac Léman et du Rhône. (...)
Lire la suite

Un nouveau quartier pour les familles dans le village de La Plaine

Ou comment tisser un lien avec le Rhône tout en cherchant à pallier le manque de logements Malgré sa présence très marquée dans le paysage genevois, le Rhône n’est que peu mis en valeur dans les (...)
Lire la suite

Mots-clés

Glossaire

  • Pénurie

    Les pénuries surviennent lorsqu’il n’y a pas assez d’eau pour satisfaire à la fois les demandes humaines et les besoins de la nature, soit parce que cette eau fait physiquement défaut, soit parce que la demande est excessive ou que la ressource a été surexploitée, soit parce que le manque d’infrastructures, de moyens financiers ou de compétences techniques ne permet pas à une population de s’approvisionner en eau de quantité et de qualité suffisantes, soit aussi parce que des groupes humains sont empêchés par d’autres d’y avoir accès.

Mot d’eau

  • Un grand fleuve

    C’est le destin de tous les grands fleuves que d’être unique au monde, et chacun pour lui sans jamais pouvoir en toucher d’autres autrement que pour l’absorber (...) Le Fleuve, même si proche, ignore tous ses congénères. Il ne se sépare de l’immense nappe souterraine que pour couler aussitôt une âpre vie singulière, isolée par des barrières que jamais son Génie ne surmontera, et delà, on sait vers quel néant marin il se dissout ... (Victor Segalen, 1878-1919)


Contact Lettre d'information