AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2007

21 janvier 2007.

aglagla..... l’âge de glace

"Nos glaciers sublimes fondent dramatiquement. Le réchauffement (...)

"Nos glaciers sublimes fondent dramatiquement. Le réchauffement climatique est sur toutes les lèvres. Mais le « petit âge glaciaire » n’est pas loin : blocs erratiques, moraines, glace, cramine et famine… Tout en introduisant le visiteur dans le monde fascinant des glaciers, l’exposition « aglagla..... l’âge de glace » apporte un éclairage original dans le débat actuel sur le climat et ses variations."

Le Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel propose, depuis le 21 janvier jusqu’au 21 octobre 2007, une nouvelle exposition intitulée "Aglagla... l’âge de glace". Ses visiteurs sont invités à découvrir tout à la fois l’univers des glaciers et les perspectives du réchauffement climatique. Cette exposition se veut également un hommage au savant suisse Louis Agassiz - zoologiste, paléontologiste, glaciologue - né il y a exactement 200 ans dans le canton de Fribourg.

Le nom de celui qui fut aussi le cofondateur du Museum d’histoire naturelle de Neuchâtel reste lié aux études menées sur le glacier de l’Unteraar dans les années 1840 et à la notion d’ « âge glaciaire ». Sa prise de position en faveur de la théorie glaciaire a fait pencher la balance dans la controverse qui faisait rage alors dans le monde scientifique. En 1846, il quitta l’Europe pour les Etats-Unis où il gagna une popularité extraordinaire, enseigna à Harvard et créa le Musée de zoologie de Cambridge, dans le Massachusetts où il mourut en 1873.

Au moment où la glace recule partout et où le réchauffement du climat est devenu un sujet de préoccupation mondiale, faut-il penser pour autant que les glaciers vont disparaître à jamais ? Certainement pas. Ce n’est pas pour les glaciers qu’il faut craindre car il y aura à coup sûr de nouvelles glaciations, mais bien pour l’humanité. Elle pourrait ne pas survivre au réchauffement du climat, ou alors en bien petit nombre et dans des conditions peu enviables. Un réchauffement que l’humanité engendre, c’est désormais certain, en libérant dans l’atmosphère chaque année des milliards de tonnes de CO2. Sommes-nous capables de mettre un terme à la consommation frénétique des combustibles fossiles ? Faut-il espérer une issue heureuse ? Après plus de dix ans de tentatives peu fructueuses en Suisse et dans quelques pays d’Europe et l’absence de mesures concrètes dans le reste de la planète, il est permis d’être pessimiste.

(Textes extraits du dossier de presse de l’exposition)

Le site du Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel




Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information