AccueilInfosOn en parle

30 novembre 2007.

Yverdon-les-Bains signe la Déclaration "L’eau, bien public"

Dans un communiqué publié le 30 novembre 2007, la Municipalité (...)

Dans un communiqué publié le 30 novembre 2007, la Municipalité d’Yverdon-les-Bains réaffirme que dans ses projets actuels et futurs en matière de gestion de l’eau elle respectera la Déclaration qu’elle a signée le 14 septembre 2007. C’est dans cet esprit qu’elle entend également poursuivre les discussions menées dans le cadre du projet SAGREYG (Société anonyme de gestion régionale des eaux Yverdon-Grandson).

Cette déclaration est proposée aux autorités communales de Suisse par l’Association suisse pour le Contrat mondial de l’eau (ACME-Suisse) de manière à ce qu’elles se prononcent explicitement en faveur de la gestion publique de cette ressource indispensable à la vie.

Depuis le 19 septembre 2007, date à laquelle la Ville de Delémont, chef-lieu du Canton du Jura, a annoncé qu’elle avait signé cette Déclaration, cinq autres communes ont d’ores et déjà fait savoir qu’elles y avaient officiellement adhéré : Yverdon-les-Bains (Vaud), Tramelan (Jura Bernois), Lausanne (Vaud), Ayent (Valais) et Onex (Genève).

Par ailleurs, le Conseil municipal (législatif) de la Ville de Genève a adopté le 28 novembre 2007 une motion urgente demandant au Conseil administratif (exécutif) de signer également cette déclaration.

Ce faisant, les communes signataires reconnaissent l’eau comme un bien public et s’engagent :

- à ce que sur leur territoire et leur sous-sol la gestion de l’eau reste en mains publiques ;
- à ce que toutes les décisions importantes en ce domaine soient prises avec la participation des citoyens et des citoyennes ;
- à informer régulièrement leurs habitants sur les meilleurs moyens de protéger l’ensemble du cycle de l’eau afin de garantir un approvisionnement sûr, sain et durable ;
- à poursuivre leur participation à des actions de solidarité, sous une forme adaptée à leurs moyens, en faveur de communautés locales dépourvues d’accès à l’eau potable. (Source : ACME-Suisse)




Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information