AccueilBloc-Notes

13 avril 2017.

Utiliser l’ADN des algues pour traquer la pollution

Les diatomées, des algues microscopiques et unicellulaires (...)

Les diatomées, des algues microscopiques et unicellulaires pourvues d’une enveloppe de silice, sont utilisées depuis quelques années déjà dans les laboratoires pour évaluer la qualité biologique des cours d’eau. Mais leur identification demandait jusqu’ici beaucoup de temps et des compétences pointues. Des chercheurs de l’Université de Genève ont mis au point une nouvelle méthode d’analyse se basant sur les séquences d’ADN des diatomées présentes dans les échantillons, sans qu’il soit nécessaire d’en identifier visuellement chaque espèce. Il sera ainsi possible à l’avenir de traiter simultanément, plus rapidement et à moindre coût, un très grand nombre d’échantillons et d’élargir les réseaux de surveillance. En savoir plus sur le site de l’Université de Genève




Mots-clés

À paraître

Agenda

Glossaire

  • Eau de Javel

    Appellation populaire, du nom d’un quartier parisien, d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium, de couleur jaunâtre et à forte odeur de chlore, souvent employée, diluée dans l’eau, comme désinfectant, détachant ou décolorant. De nombreux produits ménagers de nettoyage, de lessive et de vaisselle en contiennent à des concentrations variables. Elle est également utilisée pour la potabilisation de l’eau, dans les piscines, dans les stations d’épuration et dans l’industrie, notamment dans les papeteries.

Mot d’eau

  • La communauté, nappe souterraine

    “La communauté est une nappe affective souterraine et chacun boit la même eau à cette source et à ce puits qu’il est lui-même – mais sans le savoir, sans se distinguer de lui-même, de l’autre ni du Fond.” (Michel Henry, "Phénoménologie matérielle", 1990)


Contact Lettre d'information