AccueilBloc-Notes

3 avril 2017.

Un tamis en graphène pour désaliniser l’eau de mer

Des chercheurs de l’Université anglaise de Manchester, connue (...)

Des chercheurs de l’Université anglaise de Manchester, connue depuis plusieurs années pour ses recherches sur le graphène, un matériau dérivé du graphite, ont annoncé dans la revue Nature Technology avoir développé des membranes d’oxyde de graphène capables notamment de filtrer l’eau de mer et d’en retenir le sel. Le potentiel de ce genre de tamis constitué d’atomes de carbone était déjà connu mais jusqu’ici ce dispositif une fois immergé s’était révélé instable. Les chercheurs ont maintenant trouvé un moyen de contrôler avec précision la taille nanoscopique des pores de ce treillis et leur découverte représente une importante avancée vers la mise au point de nouvelles technologies de désalinisation, moins gourmandes en énergie et meilleur marché. (Source : The University of Manchester)

- Jijo Abraham & al., "Tunable sieving of ions using graphene oxide membranes", Nature technology, 3 april 2017.




Glossaire

  • Bief

    À l’origine, ce mot désignait un canal de dérivation amenant les eaux d’un cours d’eau vers une installation hydraulique (roue à aubes de moulin, turbine hydroélectrique, etc.) ou vers des ate-liers utilisant l’énergie hydraulique (usines de tissage, scieries, etc.). Par bief, on entend aussi aujourd’hui une section de cours d’eau entre deux chutes ou d’un canal de navigation entre deux écluses.

Mot d’eau

  • Eaux usées

    "Dans un monde où la demande en eau douce augmente sans cesse, et où les ressources en eau limitées subissent de plus en plus des contraintes du fait de la surexploitation, de la pollution et des changements climatiques, il est tout simplement impensable de négliger les opportunités qu’offre l’amélioration de la gestion des eaux usées." (Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau 2017)


Contact Lettre d'information