AccueilBloc-Notes

19 juin 2020.

Un MOOC sur l’eau et le climat

Quatre associations de France, du Royaume Uni et de Slovaquie , (...)

Quatre associations de France, du Royaume Uni et de Slovaquie [1], ayant chacune une expertise dans le domaine de l’eau et son lien avec le climat, collaborent depuis 2017 en vue de créer une base de connaissances sur les bonnes pratiques pour la préservation de l’eau et du climat au 21ème siècle. Ce travail a débouché sur un concept d’expertise locale et nationale sur l’eau et le climat à l’échelle européenne, emmené par des scientifiques et des particuliers actifs au niveau local et sur la mise en ligne d’un cours "Eau et Climat", gratuit, et proposé dans les trois langues des pays des associations impliquées dans le projet.

Ce MOOC [2] part de l’idée qu’il est urgent d’adopter une approche plus démocratique de la gestion de l’eau qui permette aux usagers et aux citoyens de jouer un véritable rôle et qui réponde aux besoins et aux nécessités actuelles. Ce cours en ligne Eau et Climat propose quatre modules d’apprentissage :

1. Être sensibilisé aux enjeux de l’eau : ce premier module, pour lequel il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances préliminaires particulières vise à familiariser les participants avec le processus et la science des cycles de l’eau. En explorant les liens entre le climat, les sols, le cycle de l’eau et la forêt, il fournit les bases qui permettront d’aborder les modules suivants davantage orientés vers la pratique.

2. Devenir un praticien de l’eau (sur le terrain) : ce module passe en revue les actions et les méthodes pratiques qui peuvent être prises pour restaurer l’eau et protéger le climat dans différents milieux, à la maison, en ville, sur le bassin d’une rivière, en forêt, etc.

3. Devenir un facilitateur de l’eau (au sein d’une communauté) : ce module explore la manière de mobiliser la population en faveur de pratiques saines pour l’utilisation de l’eau et de faciliter les relations individuelles et collectives des citoyens avec les ressources en eau.

4. Devenir un expert de l’eau (en pratique) : enfin il s’agit pour les participants, par le biais d’un travail de recherche, d’intégrer tous les aspects abordés dans les modules précédents afin d’être capables de concevoir et de mettre en œuvre un projet concret, même de très grande envergure, visant à réintégrer l’eau de pluie dans le cycle de l’eau local.

- Site d’accès au MOOC Eau et Climat : opencourse.waterways.world




Notes

[1L’équipe des quatre partenaires à l’origine de cette initiative "Eau et Climat" réunit la Coordination Eau Île-de-France Paris et Eau Bien Commun Aura (France), The Flow Partnership, Devon (Royaume-Uni) et L’Udia a Voda (People and Water) Košice (Slovaquie). Le projet bénéficie du soutien financier du programme européen Erasmus+ pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

[2L’acronyme MOOC – Massive Open Online Course - que l’on peut traduire par cours en ligne ouvert et massif désigne un moyen de formation à distance via internet, libre d’accès, offrant des cours gratuits et pouvant déboucher sur l’obtention de certificats (généralement payants). En français, l’acronyme MOOC est parfois remplacé par FLOT, formation en ligne ouverte à tous.

Glossaire

  • Eau potable

    La législation suisse sur les denrées alimentaires définit l’eau potable comme une "eau naturelle ou traitée qui convient à la consommation, à la cuisson d’aliments, à la préparation de mets et au nettoyage d’objets entrant en contact avec les denrées alimentaires". Cette eau doit être "salubre sur les plans microbiologique, chimique et physique". La loi définit de manière précise les exigences de qualité auxquelles elle doit satisfaire en tout temps et les concentrations maximales admissibles de diverses substances.

Mot d’eau

  • Eaux de source

    "Rosette témoigna, pour apaiser sa soif, le désir de boire aussi de cette eau, et me pria de lui en apporter quelques gouttes, n’osant pas, disait-elle, se pencher autant qu’il le fallait pour y atteindre. Je plongeai mes deux mains aussi exactement jointes que possible dans la claire fontaine, ensuite je les haussai comme une coupe jusqu’aux lèvres de Rosette, et je les tins ainsi jusqu’à ce qu’elle eût tari l’eau qu’elles renfermaient, ce qui ne fut pas long, car il y en avait fort peu, et ce peu dégouttait à travers mes doigts, si serrés que je les tinsse." (Théophile Gauthier, "Mademoiselle de Maupin", (...)

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information