AccueilBloc-Notes

11 septembre 2018.

"Tsunamis sur les lacs suisses"

Des chercheurs ont fait le point, lors d’une conférence de presse à (...)

Des chercheurs ont fait le point, lors d’une conférence de presse à Buochs (Nidwald), sur les travaux qu’ils mènent pour tenter d’évaluer les risques de tsunamis sur les lacs suisses ainsi que le potentiel des méthodes de mesure. Le sujet n’est pas anodin car la Suisse a déjà connu dans le passé plusieurs événements de ce genre, notamment en 563 sur le lac Léman et en 1687 sur le lac des Quatre-Cantons. C’est dans celui-ci qu’une équipe interdisciplinaire composée de limnogéologues, sismologues, spécialistes en géotechnique, ingénieurs hydrauliciens et spécialistes des risques, travaille depuis une année pour mieux comprendre les mécanismes déclencheurs, les conditions préalables, les processus et les impacts des tsunamis. Ce projet qui doit durer quatre ans est financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, l’Office fédéral de l’environnement et l’École polytechnique fédérale de Zurich.

- Voir le site du projet de recherche Lake – Tsunamis (en anglais)
- Les articles aqueduc.info où il est question de tsunamis.



Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Bédières et moulins

    Une bédière est un torrent d’eaux de fonte ou de pluie qui s’écoulent à la surface d’un glacier et qui au fil du temps finissent par creuser des moulins, sortes de gouffres qui eux-mêmes débouchent sur des réseaux de galeries à l’intérieur ou sous le glacier et jusqu’à sa partie frontale. C’est en quelque sorte un système hydrologique qui ressemble, à certains égards, à celui que l’on trouve dans des massifs karstiques où par érosion l’eau forme toutes sortes de cavités souterraines.

Mot d’eau

  • L’eau fugitive

    On entendait à peine au fond de la baignoire / Glisser l’eau fugitive, et d’instant en instant / Les robinets d’airain chanter en s’égouttant. (A. de Musset, Premières poésies, « Namouna », viii.)


Contact Lettre d'information