AccueilClins d’eau

30 avril 2017.

Le Pô, du Piémont à l’Adriatique

De par sa longueur (652 kilomètres), son débit (jusqu’à 10’000 m3/s (...)

De par sa longueur (652 kilomètres), son débit (jusqu’à 10’000 m3/s près de Ferrare) et la dimension de son bassin (71 057 km2, soit un quart de la superficie du pays), le Pô est le plus important des fleuves d’Italie. Non seulement sa plaine est la plus vaste et la plus fertile de la Péninsule, mais ce bassin fluvial, peuplé de quelque seize millions d’habitants, est l’un des principaux moteurs de l’économie italienne.

JPEG - 156.9 ko
Le Pô prend sa source au pied du mont Viso, dans le Piémont,
non loin de la frontière avec le Queyras français (© Fotolia/tiso)
JPEG - 236.1 ko
À Turin, les quais des Murazzi doivent leur nom aux murs massifs construits
au 19e siècle pour protéger la ville contre les inondations.(© Fotolia/pikappa51)
JPEG - 234.9 ko
Le Pô et les Alpes (© Fotolia/calzolaro)
JPEG - 192.1 ko
Le Pô, à proximité de Cremona (© Fotolia/juliuspayer)
JPEG - 194.4 ko
Dans la plaine du Pô, inondée (© Fotolia/lulu)
JPEG - 112.5 ko
En 2015, le Delta du Pô a été inscrit par l’Unesco dans la liste
du Réseau mondial des réserves de biosphère (© Fotolia/bevilacqua)


Mots-clés

À paraître

Agenda

Glossaire

  • Eau de Javel

    Appellation populaire, du nom d’un quartier parisien, d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium, de couleur jaunâtre et à forte odeur de chlore, souvent employée, diluée dans l’eau, comme désinfectant, détachant ou décolorant. De nombreux produits ménagers de nettoyage, de lessive et de vaisselle en contiennent à des concentrations variables. Elle est également utilisée pour la potabilisation de l’eau, dans les piscines, dans les stations d’épuration et dans l’industrie, notamment dans les papeteries.

Mot d’eau

  • La communauté, nappe souterraine

    “La communauté est une nappe affective souterraine et chacun boit la même eau à cette source et à ce puits qu’il est lui-même – mais sans le savoir, sans se distinguer de lui-même, de l’autre ni du Fond.” (Michel Henry, "Phénoménologie matérielle", 1990)


Contact Lettre d'information