AccueilBloc-Notes

1er juin 2017.

Le Chemin des Bisses s’enrichit d’une 6e étape

En Valais, le Chemin des Bisses - itinéraire pédestre n°58 - (...)

En Valais, le Chemin des Bisses - itinéraire pédestre n°58 - proposé par la Fondation SuisseMobile dans sa collection d’itinéraires pour une « mobilité douce » a été prolongé d’une sixième étape, de Vercorin à Grimentz. Partant du Col des Planches, sur les hauts de Martigny, cette grande randonnée de 83 km et 4700 m de dénivelé, à parcourir en six jours dans un sens ou dans l’autre ou en six étapes séparées, passe par La Tsoumaz, Nendaz, Veysonnaz, St-Martin et Vercorin. De quoi (re)découvrir quelques-uns des principaux atouts – économiques, sociaux, environnementaux, patrimoniaux et touristiques - de ce système d’irrigation pratiqué pendant des siècles par les agriculteurs valaisans. Cartes et informations détaillées disponibles sur le site de SwissMobile

- Articles aqueduc.info consacrés aux bisses



Mots-clés

Agenda

Glossaire

  • Crue, inondation

    La crue est un phénomène caractérisé par la montée plus ou moins forte du niveau d’un cours d’eau et par une nette augmentation de son débit. Elle ne se traduit pas forcément par un débordement de son lit habituel. On parle d’inondation lorsqu’une crue entraîne la submersion par un cours d’eau de son espace d’expansion naturelle (lit majeur) ou aménagé dans ce but, mais aussi des terres cultivées et des zones habitées, mettant alors en danger les riverains et pouvant causer d’importants dommages à leurs biens.

Mot d’eau

  • “Quel épouvantable désastre !”

    “Près de deux mille maisons écroulées ; sept cents morts ; tous les ponts emportés ; un quartier rasé, noyé sous la boue ; des drames atroces ; vingt mille misérables demi-nus et crevant la faim ; la ville empestée par les cadavres, terrifiée par la crainte du typhus ; le deuil partout, les rues pleines de convois funèbres, les aumônes impuissantes à panser les plaies. Mais je marchais sans rien voir, au milieu de ces ruines. J’avais mes ruines, j’avais mes morts, qui m’écrasaient.” (Émile Zola, "L’inondation", 1883.)


Contact Lettre d'information