AccueilRessourcesDocuments

octobre 2013.

Et au milieu coule le Doubs

Film documentaire suisse de Claude Schauli, 2013, 87 min. (...)

Film documentaire suisse de Claude Schauli, 2013, 87 min.

Journaliste, producteur et réalisateur indépendant, auteur de nombreux reportages et documentaires TV, Claude Schauli signe un "road movie" au fil du Doubs qu’il parcourt de sa source à Mouthe jusqu’à Saint-Hyppolyte en passant par Saint-Ursanne.

Cette rivière qui unit Francs-Comtois, Neuchâtelois et Jurassiens de part et d’autre de la frontière franco-suisse est tour à tour décrite comme "sauvage, secrète, poétique" et rendant ses riverains "tout à la fois rudes, inventifs, imprévisibles et mystiques".

Ce documentaire va à la rencontre de personnages rencontrés le long des berges de ce cours d’eau pas tout à fait comme les autres : horlogers, agriculteurs, artisans, peintres, conteurs, animateurs nature, cochers, pilotes de bateaux, etc., qui partagent la même passion et le même amour pour le Doubs.

- Sortie du film : dès le 23 octobre 2013,
dans 13 salles de Suisse romande.
- En savoir plus sur www.etaumilieucouleledoubs.ch



Infos complémentaires

JPEG - 7.6 ko

Pont sur le Doubs
à Saint-Ursanne (Suisse)
(photo aqueduc.info)

Glossaire

  • Bief

    À l’origine, ce mot désignait un canal de dérivation amenant les eaux d’un cours d’eau vers une installation hydraulique (roue à aubes de moulin, turbine hydroélectrique, etc.) ou vers des ate-liers utilisant l’énergie hydraulique (usines de tissage, scieries, etc.). Par bief, on entend aussi aujourd’hui une section de cours d’eau entre deux chutes ou d’un canal de navigation entre deux écluses.

Mot d’eau

  • Eaux usées

    "Dans un monde où la demande en eau douce augmente sans cesse, et où les ressources en eau limitées subissent de plus en plus des contraintes du fait de la surexploitation, de la pollution et des changements climatiques, il est tout simplement impensable de négliger les opportunités qu’offre l’amélioration de la gestion des eaux usées." (Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau 2017)


Contact Lettre d'information