AccueilInfosOn en parle

1er décembre 2007.

Eau, bien public : 40’000 manifestants à Rome

L’appel à manifester lancé par le Forum italien des mouvements pour (...)

L’appel à manifester lancé par le Forum italien des mouvements pour l’eau a rassemblé quelque 40’000 personnes le 1er décembre à Rome. Défendre le bien commun et rétablir les droits d’eau, republiciser l’eau et instaurer un moratoire immédiat contre toutes les privatisations, rétablir la gestion participative des collectivités locales : voilà quelques-unes des revendications qui trouvent également leur concrétisation dans les 400’000 signatures récoltées en faveur d’une proposition d’initiative populaire réclamant la gestion publique de l’eau.

La manifestation réunissait des militants engagés dans de nombreuses associations nationales et locales, syndicales, politiques, culturelles, religieuses et autres, toutes décidées à arrêter les processus de libéralisation menés par les autorités italiennes.

Les principales revendications du Forum italien des mouvements pour l’eau portent sur le débat que devrait mener le Parlement sur la proposition de loi réclamant notamment la protection et la planification des ressources en eau, la republicisation et la gestion participative des services de l’eau, un système fiscal garantissant le financement d’une part des investissements mais aussi le droit des citoyens à la quantité minimum d’eau nécessaire à la vie, ainsi que des mesures de solidarité internationale pour l’accès à l’eau.

Le Forum réclame également un moratoire urgent concernant la délégation au secteur privé de la gestion des services de l’eau, de même que des propositions de mesures financières concrètes pour des économies d’eau, en particulier dans l’agriculture, et le renouvellement des réseaux de distribution. Le Sénat a récemment adopté un tel moratoire pour une durée d’une année. Un décret analogue doit être examiné prochainement par la Chambre basse du Parlement.

Lutter pour l’eau publique signifie aussi, dit le Forum, se battre pour la défense des biens communs qu’il faut soustraire aux logiques du marché. La bataille pour l’eau vise aussi tous les autres biens communs : l’énergie, les déchets, les terres, l’habitat, la santé, l’éducation, le savoir, la sécurité sociale, etc. (Source : communiqué du Forum italien des mouvements pour l’eau)

Forum italiano dei movimenti par l’acqua




Mots-clés

À paraître

Agenda

Glossaire

  • Eau de Javel

    Appellation populaire, du nom d’un quartier parisien, d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium, de couleur jaunâtre et à forte odeur de chlore, souvent employée, diluée dans l’eau, comme désinfectant, détachant ou décolorant. De nombreux produits ménagers de nettoyage, de lessive et de vaisselle en contiennent à des concentrations variables. Elle est également utilisée pour la potabilisation de l’eau, dans les piscines, dans les stations d’épuration et dans l’industrie, notamment dans les papeteries.

Mot d’eau

  • La communauté, nappe souterraine

    “La communauté est une nappe affective souterraine et chacun boit la même eau à cette source et à ce puits qu’il est lui-même – mais sans le savoir, sans se distinguer de lui-même, de l’autre ni du Fond.” (Michel Henry, "Phénoménologie matérielle", 1990)


Contact Lettre d'information