AccueilInfosDossiers

L’eau et la forêt

2011 : Année internationale de la forêt et Journée mondiale des (...)



La meilleure des eaux potables vient des forêts

“Parmi ses multiples prestations, la forêt remplit une fonction protectrice absolument essentielle pour la quantité et la qualité de l’eau potable qu’elle fournit” : c’est ainsi qu’en 2005 un rapport (...)
Lire la suite

La forêt à l’enseigne de la Journée mondiale des zones humides (2 février)

L’Année internationale des forêts fournit à la Convention de Ramsar une belle opportunité de braquer les projecteurs sur un type particulier de zones boisées, celles qui sont souvent ou toujours (...)
Lire la suite

Tourbières, ripisylves et mangroves

La Convention de Ramsar a adopté une large définition des zones humides englobant une grande diversité de sites qui va des marécages aux récifs coralliens en passant par les aménagements artificiels (...)
Lire la suite

Eaux, forêts et zones humides

Album photo de Tobias Salathé (Secrétariat de la Convention de Ramsar) Crédit photos : © Tobias Salathé
Lire la suite

Mots-clés

Glossaire

  • Débit résiduel

    Volume d’écoulement qui subsiste après un prélèvement dans un cours d’eau (par exemple pour des besoins d’irrigation ou de production d’énergie). Maintenir un minimum de débit et de profondeur d’eau en aval d’une installation est absolument indispensable pour préserver la qualité de l’eau, assurer la recharge des nappes souterraines, protéger la faune et la flore et offrir des possibilités de loisirs. En Suisse, le débit résiduel minimal à garantir dans les cours d’eau à débit permanents est défini par la législation fédérale.

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information