AccueilInfosDossiers

L’eau et la diversité culturelle

Les savoir-faire traditionnels



Les outils de la gestion durable de l’eau

Le message de Pietro Laureano, animateur du Centre italien d’études des savoirs traditionnels et locaux, est relativement simple et absolument clair : les savoir-faire traditionnels, en particulier (...)
Lire la suite

Les bisses, hauts-lieux du patrimoine valaisan (Suisse)

Les bisses étaient jadis d’une importance absolument vitale pour les populations paysannes. Ces canaux de terre ou de bois, aménagés sur le flanc des coteaux du Valais ou suspendus à ses falaises, (...)
Lire la suite

Le puits, au cœur de la vie des Borans (Kenya)

La majorité des Borans (que l’on désigne aussi parfois sous le nom d’Oromos, un peuple dont ils sont issus de longue date) habitent en Ethiopie, mais une partie d’entre eux s’est toutefois installée (...)
Lire la suite

Les Karajas, peuple de l’eau (Brésil)

Les Karajas forment l’un des quinze peuples amérindiens vivant dans la savane arborée du Cerrado, au centre du Brésil et à la limite de l’Amazonie. Edith Wenger, chargée de mission auprès du (...)
Lire la suite

Les glaciers artificiels du Ladhak (Inde)

Chewang Norpnel est aujourd’hui à la retraite, mais il mène au Ladakh une vraie bataille de l’eau. Les habitants de cette région de l’État indien du Jammu-et-Cachemire l’ont même surnommé, paraît-il, (...)
Lire la suite

Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information