AccueilInfosDossiers

L’eau et la diversité culturelle

Les savoir-faire traditionnels



Les outils de la gestion durable de l’eau

Le message de Pietro Laureano, animateur du Centre italien d’études des savoirs traditionnels et locaux, est relativement simple et absolument clair : les savoir-faire traditionnels, en particulier (...)
Lire la suite

Les bisses, hauts-lieux du patrimoine valaisan (Suisse)

Les bisses étaient jadis d’une importance absolument vitale pour les populations paysannes. Ces canaux de terre ou de bois, aménagés sur le flanc des coteaux du Valais ou suspendus à ses falaises, (...)
Lire la suite

Le puits, au cœur de la vie des Borans (Kenya)

La majorité des Borans (que l’on désigne aussi parfois sous le nom d’Oromos, un peuple dont ils sont issus de longue date) habitent en Ethiopie, mais une partie d’entre eux s’est toutefois installée (...)
Lire la suite

Les Karajas, peuple de l’eau (Brésil)

Les Karajas forment l’un des quinze peuples amérindiens vivant dans la savane arborée du Cerrado, au centre du Brésil et à la limite de l’Amazonie. Edith Wenger, chargée de mission auprès du (...)
Lire la suite

Les glaciers artificiels du Ladhak (Inde)

Chewang Norpnel est aujourd’hui à la retraite, mais il mène au Ladakh une vraie bataille de l’eau. Les habitants de cette région de l’État indien du Jammu-et-Cachemire l’ont même surnommé, paraît-il, (...)
Lire la suite

Glossaire

  • Éclusée

    Littéralement, c’est le volume d’eau qui s’écoule d’une écluse entre le moment où on l’ouvre et celui où on la referme. Appliqué à un barrage, le mot désigne l’opération qui consiste à relâcher une grande quantité d’eau dans une rivière en particulier lors des turbinages hydroélectriques. Ces opérations fréquentes se traduisent en aval par de soudaines et dangereuses crues artificielles et perturbent gravement les écosystèmes des cours d’eau d’aval. D’où l’importance des réglementations qui visent à en maîtriser les impacts.

Mot d’eau

  • Trop soif

    "Je suis un peu dans la situation d’un homme qui tire de l’eau goutte à goutte parce qu’il a trop soif pour attendre que le puits se remplisse" (F. Scott Fitzgerald, Lettre à H. Ober, 1936)


Contact Lettre d'information