Accueil

Bloc-Notes

Informations en bref et en vrac


Informations en bref et en vrac


105
Dec 24

Un vieil aqueduc s’effondre dans le Midi de la France

Le quotidien français Midi Libre, édité à Montpellier, rapporte que le dimanche 23 décembre, vers 22h30, une grande partie de l’aqueduc de Comps, dans le département du Gard, s’est effondrée, perdant plus de la moitié de sa quinzaine d’arches. Cette construction, faite de moellons et de pierres de taille calcaires, datait de la fin du 19e siècle (1892-1900). Du temps de son utilisation, l’aqueduc servait à l’acheminent d’eau du Rhône jusqu’à la ville de Nîmes qui en était propriétaire. Les causes de cet écroulement ne sont pas encore officiellement connues mais la possibilité d’une fragilisation par des infiltrations d’eau a été cependant évoquée.

- Voir sur le site du Midi Libre les images vues du ciel
de l’aqueduc partiellement effondré


Dec 19

Consommation d’eau potable en Suisse : en 2017 comme en 2016

Les statistiques annuelles de la Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE) montrent que la fourniture totale d’eau potable en 2017 est similaire à celle de 2016, soit 300 litres par personne et par jour, dont environ 140 litres sont attribuables à la consommation dans les ménages. En 2017, les distributeurs d’eau ont approvisionné un volume de 931 millions de mètres cubes d’eau potable, dont environ 10 millions de mètres cubes d’eau sanitaire pour l’industrie. La quantité totale d’eau potable distribuée correspond presque au contenu du lac de Bienne. On notera toutefois que depuis le début des années 1980, à l’exception de certaines années, la consommation d’eau potable a constamment reculé malgré l’accroissement de la population.


Nov 27

La Sarine à Fribourg :
400 ans d’histoire

Le Service de l’environnement du Canton de Fribourg a édité une documentation retraçant l’histoire de la Sarine en Basse-Ville de Fribourg, ainsi qu’un guide destiné aux enseignants pour préparer une sortie au fil de la rivière avec leur classe. Grâce à des photographies d’archives, de gravures et de cartes anciennes, on peut ainsi découvrir les différents visages que la rivière a présentés au cours des quatre derniers siècles, au fil des liens étroits et changeants qu’elle a tissés avec les habitants de la ville. Entre autres : un cours d’eau parfois tumultueux où l’on pêchait le saumon, et la construction du premier barrage en béton – une première mondiale à l’époque – qui a permis l’essor industriel de Fribourg.

- La Sarine au fil de l’histoire - Une rivière au coeur de la Basse-Ville de Fribourg
Document PDF 19 pages.
- Guide destiné aux enseignant/es Préparation de la visite en Basse-Ville de Fribourg avec une classe
Document PDF 67 pages.

- En 2015, les services cantonaux fribourgeois avaient déjà édité une série de vidéos didactiques et documentaires destinées à sensibiliser le public aux problématiques environnementales liées à l’eau. Le premier de ces petits films - Au Fil de la Sarine - met surtout en évidence les déficits écologiques qui dégradent la qualité de cette rivière, avec un accent particulier sur les conséquences de l’exploitation des eaux pour la production d’hydroélectrique.


Nov 12

Les anguilles du Rhône français sous surveillance

Les anguilles passent l’essentiel de leur vie en eau douce et se reproduisent dans les Caraïbes. Mais leurs migrations dans les fleuves sont souvent entravées par des obstacles artificiels. Dans le Rhône français par exemple, les nombreux barrages hydroélectriques mettent en danger les petites anguilles lors de la montaison (remontée du cours d’eau) et les anguilles adultes lors de la dévalaison (descente vers la mer).

La Compagnie Nationale du Rhône (CNR), la société qui gère la partie française du fleuve, et l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea), vont mettre conjointement en place, durant les trois ans à venir, une expérimentation de grande envergure pour étudier les voies de franchissement de ces aménagements hydroélectriques.

Ce projet a pour objectif d’offrir des données fiables pour la sauvegarde de l’espèce et de mieux connaître son cycle de vie. Il s’agira notamment de capturer quelque 300 individus, de les marquer (avec des émetteurs) et d’équiper différents points de passage avec des hydrophones qui pourront détecter leur éventuel passage.


Oct 22

De la riziculture dans le nord de la Suisse ?

Des spécialistes d’Agroscope, le centre fédéral de compétences pour la recherche agricole, estiment que la culture du riz comme produit de niche sur des surfaces temporairement inondées peut être rentable. Des essais pilotes ont été menés en 2017 notamment dans une zone alluviale près de Granges (Soleure) sur des assolements humides et selon différentes méthodes de culture sans pesticides. La conclusion est que la pratique de la riziculture sur ce type de terrains permettrait d’en augmenter la valeur de manière notable et qu’elle offrirait d’autres avantages : d’une part elle créerait de nouvelles zones humides propices à la protection d’espèces animales et végétales menacées à cause du manque d’habitats adaptés, d’autre part elle ouvrirait le marché du riz, très demandé, à des produits suisses compétitifs (Information Agroscope).

JPEG - 165.4 ko
Essai de riziculture à Schwadernau, dans le Seeland bernois (photo Agroscope / Kathrin Hartmann)

Chargement en cours...


Contact Lettre d'information