AccueilInfosOn en parle

29 juillet 2008.

Stratégie valaisanne contre les micropolluants industriels

En Valais, les industries chimiques et le Service cantonal de la (...)

En Valais, les industries chimiques et le Service cantonal de la protection de l’environnement ont adopté une stratégie commune et des normes plus sévères pour lutter contre les substances d’origine industrielle indésirables dans les eaux.

Des analyses réalisées en 2004 par la Commission internationale pour la protection des eaux du Léman avaient mis en évidence dans les eaux du lac toute une palette de produits chimiques, pesticides et résidus de médicaments, provenant notamment d’industries chimiques valaisannes. L’administration cantonale imposa sans tarder une série de premières mesures urgentes.

Il en est résulté une diminution notable des rejets des substances fabriquées par les usines valaisannes et une amélioration de la qualité des eaux du Rhône et du Léman. Entre 2005 et 2007, les concentrations de pesticides d’origine industrielle ont diminué de plus de moitié dans les eaux du Léman.

Avec la nouvelle ligne directrice "Stratégie micropolluants – Valais" unique en Suisse et adoptée par un groupe de travail formé des représentants des principales usines chimiques du canton et du Service cantonal de la protection de l’environnement, le Valais franchit une nouvelle étape. Il est en effet demandé aux industries de rejeter trois fois moins de pesticides que ce qu’autorisaient les normes précédentes (désormais pas plus de 200 grammes par jour d’ici 2010). La même exigence a été fixée pour les résidus de médicaments alors qu’aucune norme concrète n’existait jusqu’à présent ni au niveau fédéral ni au niveau cantonal. La ligne directrice fixe également des exigences pour les autres micropolluants d’origine industrielle.

Pour mémoire, les micropolluants sont des substances détectées dans les eaux et qui peuvent engendrer des effets néfastes sur les écosystèmes ou sur l’homme, même à de faibles concentrations. Ces substances sont utilisées dans des produits de consommation courants tels que cosmétiques, médicaments, contraceptifs, produits de nettoyage, matériaux de construction, pesticides et autres produits chimiques. En 2006, l’Office fédéral de l’environnement a lancé un projet, "Stratégie MicroPoll", dont les résultats, attendus pour l’an prochain permettront d’élaborer une stratégie en matière d’évacuation des eaux urbaines. (Source : communiqué État du Valais)




Mots-clés

Glossaire

  • Ablution

    Dans le vocabulaire des religions, l’ablution est un rite de purification du corps, par immersion totale ou par aspersion, pratiqué individuellement ou collectivement dans des situations particulières, notamment après un contact avec des choses jugées impures ou avant un acte religieux comme la prière. Fréquente dans le judaïsme et l’Islam, mais aussi dans le bouddhisme, l’hindouisme et le shintoïsme, l’ablution rituelle a pratiquement disparu de la liturgie chrétienne.

Mot d’eau

  • Longer les fleuves

    « J’aimais les chemins en bordure des fleuves. Aller avec le courant de leur eau et sentir leur respiration au gré de la marche. Les fleuves vivaient. Ils avaient fait les villes. Au cours des dizaines de milliers d’années, ils avaient usé les montagnes, transporté les terres, comblé les mers, puis fait pousser les arbres. Depuis le début des temps, les villes leur appartenaient, et sans doute ne cesseront-elles jamais de leur appartenir. » (Haruki Murakami, "La course au mouton sauvage", 1982)


Contact Lettre d'information