AccueilAlbums photos

juillet 2005.

Val Maggia (Tessin)

La Maggia tire son nom du latin Vallis Madiae, "la plus grande (...)

La Maggia tire son nom du latin Vallis Madiae, "la plus grande des vallées" devenue Vallemaggia, dans le canton suisse du Tessin, au Sud des Alpes.

Photos © aqueduc.info




Infos complémentaires

Longue de 55 km, la Maggia prend sa source au pied du Pizzo Cristallina (2911 m.) et ses premières eaux sont recueillies dans le Lago Naret, retenue artificielle aménagée en 1970. Elle se jette dans le Lac Majeur (196 m. point le plus bas de Suisse). Certains considèrent la Maggia comme l’un des plus grands torrents d’Europe en raison de ses crues subites dues aux effets cumulés de la surface de son bassin versant (926 km carrés), de ses forts dénivelés, de l’aridité des sols de la vallée et de l’intensité des précipitations. D’où, aussi, les importantes érosions qui expliquent la largeur de son delta sur le Lac Majeur.

Mots-clés

Glossaire

  • Ablution

    Dans le vocabulaire des religions, l’ablution est un rite de purification du corps, par immersion totale ou par aspersion, pratiqué individuellement ou collectivement dans des situations particulières, notamment après un contact avec des choses jugées impures ou avant un acte religieux comme la prière. Fréquente dans le judaïsme et l’Islam, mais aussi dans le bouddhisme, l’hindouisme et le shintoïsme, l’ablution rituelle a pratiquement disparu de la liturgie chrétienne.

Mot d’eau

  • Longer les fleuves

    « J’aimais les chemins en bordure des fleuves. Aller avec le courant de leur eau et sentir leur respiration au gré de la marche. Les fleuves vivaient. Ils avaient fait les villes. Au cours des dizaines de milliers d’années, ils avaient usé les montagnes, transporté les terres, comblé les mers, puis fait pousser les arbres. Depuis le début des temps, les villes leur appartenaient, et sans doute ne cesseront-elles jamais de leur appartenir. » (Haruki Murakami, "La course au mouton sauvage", 1982)


Contact Lettre d'information