AccueilBloc-Notes

30 juin 2017.

Une expo itinérante pour célébrer les 150 ans de la correction des eaux du Jura

En 1867, les autorités fédérales suisses donnaient leur feu vert à (...)

En 1867, les autorités fédérales suisses donnaient leur feu vert à la première correction des eaux du Jura : ce vaste projet mené de concert par la Confédération et cinq cantons avait pour objectif de protéger la population de la région des lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne contre les fréquentes et graves inondations qu’elle avait à subir ainsi qu’à transformer cette grande plaine marécageuse en terrains propices au développement agricole. Du 4 juillet au 22 octobre 2017, une exposition itinérante – "Régions entreLACées" – doit permettre au grand public de mieux comprendre à la fois le pourquoi et le comment de cet ouvrage d’ingénierie hydraulique unique en son genre en Suisse et les défis actuels en matière d’aménagement des eaux face aux changements climatiques (développements à suivre dans aqueduc.info durant l’été).
- Voir le site web de l’exposition
(présentation, dates et lieux)



Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information