AccueilBloc-Notes

30 juillet 2018.

Une école universitaire de recherche sur l’eau voit le jour à Lyon

Dès septembre 2018, l’Université de Lyon hébergera une École (...)

Dès septembre 2018, l’Université de Lyon hébergera une École universitaire de recherche des sciences de l’eau et des hydrosystèmes. Ce projet – baptisé H2O’Lyon – devrait fédérer plus de 250 chercheurs et enseignants-chercheurs de dix établissements d’enseignement supérieur et de trois organismes de recherche. Son ambition est de former des cadres de haut niveau dans des thématiques liées à l’eau en intégrant de manière interdisciplinaire les sciences humaines et sociales, les sciences physiques et d’ingénierie et les sciences de la vie. Il vise aussi à renforcer les partenariats avec les collectivités territoriales, les établissements publics et les entreprises privées. Cette innovation lyonnaise s’inscrit dans le contexte français des projets d’Écoles universitaires de recherche destinés à offrir à chaque site universitaire l’opportunité de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de ses activités de recherche et de formation. 29 projets ont jusqu’à présent été sélectionnés dans divers domaines scientifiques et bénéficieront de soutiens financiers allant de 4 à 16 millions d’euros.




Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information