AccueilInfosOn en parle

24 septembre 2018.

Un nouveau site pour faire Cap sur le Rhône

Mis en ligne durant l’été à Lyon par le réseau français Cap sur le (...)

Mis en ligne durant l’été à Lyon par le réseau français Cap sur le Rhône et sa cheville ouvrière Nadine Guigard, le site www.capsurlerhone.fr - au travers d’une galerie médias de quelque 250 images récentes ou anciennes – propose "un voyage dans le temps et l’espace" vers ce grand fleuve porteur de "fabuleuses histoires". L’association qui depuis quatre ans concrétise ce réseau fédère divers acteurs engagés autour du Rhône, de l’axe Rhône-Saône et du Lac Léman, à savoir des musées, des sites naturels et historiques, des territoires Pays d’Art et d’Histoire et des partenaires économiques : "Tous racontent l’aventure humaine et la capacité des hommes à innover pour vivre avec et faire face à ce fleuve puissant, voie historique de communication et d’échanges entre la Méditerranée et l’Europe septentrionale." Leur ambition commune est d’en valoriser les patrimoines culturels et naturels et d’en faire découvrir les mille et une facettes, son histoire méconnue et ses traditions vivantes, ses lieux emblématiques, ses savoir-faire, etc.

Le site s’articule autour de quatre grands domaines - nature et environnement, culture et patrimoine, échanges et communications, économie et innovations - et aborde une quinzaine de thématiques où il est question, entre autres, de transport fluvial et d’anciens métiers liés à toutes sortes d’usages des eaux du Rhône, de bacs et de ponts, de crues et d’inondations, de restaurations et de renaturations, de sites touristiques et de descentes à vélo, etc.

Avec le soutien de son réseau mais aussi de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Direction des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône-Alpes, Cap sur le Rhône projette de présenter chaque mois sur son site un nouveau sujet.

- www.capsurlerhone.fr




Mots-clés

Mot d’eau

  • L’eau de Lao-Tseu

    Parmi toutes les choses du monde, il n’en est point de plus molle et de plus faible que l’eau, et cependant, pour briser ce qui est dur et fort, rien ne peut l’emporter sur elle. Pour cela rien ne peut remplacer l’eau. Ce qui est faible triomphe de ce qui est fort ; ce qui est mou triomphe de ce qui est dur. Dans le monde il n’y a personne qui ne connaisse [cette vérité], mais personne ne peut la mettre en pratique. (Lao-Tseu, "Tao Te King", LXXVIII.)

Glossaire

  • Source « améliorée »

    Cette notion est utilisée par l’OMS pour désigner une installation d’approvisionnement en eau qui, de par la nature de sa construction, protège l’eau de façon satisfaisante de toute contamination extérieure, en particulier des matières fécales. Les sources améliorées incluent : l’eau courante sous canalisation alimentant le domicile, les forages ou puits tubulaires, les puits creusés protégés, les sources protégées et les citernes d’eau de pluie. L’eau en bouteille ne figure pas dans cette liste car la quantité d’eau ainsi fournie est limitée.


Contact Lettre d'information