AccueilBloc-Notes

27 novembre 2017.

Un engagement non tenu, parmi d’autres …

Le 23 juin 1997 à New York, à l’occasion du Sommet planète Terre (...)

Le 23 juin 1997 à New York, à l’occasion du Sommet planète Terre convoqué cinq ans après la Conférence de Rio sur l’environnement, le président français de l’époque, Jacques Chirac appelait solennellement les dirigeants du monde à décider que "dans 10 ans, chaque village du tiers-monde et notamment de l’Afrique devra être doté d’un puits ou d’un accès à l’eau potable". Mais vingt ans plus tard, rappelle Franceinfo, cet engagement est loin d’avoir été tenu. Selon l’ONU, pas moins de 663 millions de personnes de par le monde , dont 320 millions d’Africains, n’ont pas accès à l’eau potable.




Mot d’eau

  • L’eau de Lao-Tseu

    Parmi toutes les choses du monde, il n’en est point de plus molle et de plus faible que l’eau, et cependant, pour briser ce qui est dur et fort, rien ne peut l’emporter sur elle. Pour cela rien ne peut remplacer l’eau. Ce qui est faible triomphe de ce qui est fort ; ce qui est mou triomphe de ce qui est dur. Dans le monde il n’y a personne qui ne connaisse [cette vérité], mais personne ne peut la mettre en pratique. (Lao-Tseu, "Tao Te King", LXXVIII.)

Glossaire

  • Source « améliorée »

    Cette notion est utilisée par l’OMS pour désigner une installation d’approvisionnement en eau qui, de par la nature de sa construction, protège l’eau de façon satisfaisante de toute contamination extérieure, en particulier des matières fécales. Les sources améliorées incluent : l’eau courante sous canalisation alimentant le domicile, les forages ou puits tubulaires, les puits creusés protégés, les sources protégées et les citernes d’eau de pluie. L’eau en bouteille ne figure pas dans cette liste car la quantité d’eau ainsi fournie est limitée.


Contact Lettre d'information