AccueilBloc-Notes

24 mars 2018.

Récupérer l’humidité de l’air pour faire de l’eau potable

Une ONG genevoise – Water Inception - a pour ambition de fournir (...)

JPEG - 95.4 ko
(photo aqueduc.info)

Une ONG genevoise – Water Inception - a pour ambition de fournir des solutions technologiques d’approvisionnement en eau à des populations qui en sont dépourvues. Son premier projet est d’installer un générateur capable de produire 400 litres d’eau par jour au bénéfice de 147 réfugiés syriens hébergés dans un camp libanais. Cette machine, imaginée par un ingénieur espagnol et alimentée par des panneaux solaires, a été présentée au public le 24 mars dans le hall de la Gare Cornavin à Genève. Elle fonctionne selon le principe du refroidissement et de la condensation de l’air ambiant pour en récupérer l’humidité sous forme de gouttes d’eau. Un passage aux rayons UV permet ensuite d’en éliminer les bactéries.

- En savoir plus sur le site de l’ONG Water Inception



Mots-clés

Mot d’eau

  • Eurêka !

    Comment mieux exprimer l’ivresse dont la raison, heureuse, fait flotter dans l’eau et l’intuition, bienheureuse, léviter dans l’air ? Archimède sentit le mouvement et se leva de l’émotion de ces deux éléments, comme s’il entendait le murmure des ondes et la vibration du vent. Et j’entends eurêka comme ce triple écho et du corps et de l’air et de l’eau. (Michel Serres [décédé le 1er juin 2019], "Biogée", 2010)

Glossaire

  • Karst

    Ce mot, dérivé du nom d’un haut-plateau des Balkans, s’applique à un relief ou à un massif dont les roches calcaires ont été fortement érodées par l’eau, en surface (dolines, emposieux, lapiaz, etc.) et en profondeur (cavernes, grottes, gouffres, etc.), ce qui se traduit aussi au fil des infiltrations en sous-sol par des structures très complexes de circulation d’eau et de résurgences. Ces formes géologiques portent ici et là différents noms, telles les "causses" dans le Massif central français.


Contact Lettre d'information