AccueilBloc-Notes

24 mars 2018.

Récupérer l’humidité de l’air pour faire de l’eau potable

Une ONG genevoise – Water Inception - a pour ambition de fournir (...)

JPEG - 95.4 ko
(photo aqueduc.info)

Une ONG genevoise – Water Inception - a pour ambition de fournir des solutions technologiques d’approvisionnement en eau à des populations qui en sont dépourvues. Son premier projet est d’installer un générateur capable de produire 400 litres d’eau par jour au bénéfice de 147 réfugiés syriens hébergés dans un camp libanais. Cette machine, imaginée par un ingénieur espagnol et alimentée par des panneaux solaires, a été présentée au public le 24 mars dans le hall de la Gare Cornavin à Genève. Elle fonctionne selon le principe du refroidissement et de la condensation de l’air ambiant pour en récupérer l’humidité sous forme de gouttes d’eau. Un passage aux rayons UV permet ensuite d’en éliminer les bactéries.

- En savoir plus sur le site de l’ONG Water Inception



Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information