AccueilBloc-Notes

11 juin 2020.

Nestlé réorganise son secteur eau

Dans un communiqué publié à son siège de Vevey, en Suisse, la société (...)

Dans un communiqué publié à son siège de Vevey, en Suisse, la société Nestlé annonce avoir adopté une nouvelle orientation stratégique pour ses activités dans le domaine de l’eau. L’entreprise dit vouloir désormais concentrer ses efforts sur ses marques internationales emblématiques telles Perrier, S.Pellegrino et Acqua Panna. Elle continuera de développer ses marques leaders haut de gamme d’eau minérale partout dans le monde et d’investir dans des produits différenciés vendus sous la marque Nestlé Pure Life.

Concrètement, cela devrait notamment se traduire dès l’an prochain par l’abandon des activités de l’entité Nestlé Waters Amérique du Nord qui "ne relèvent pas de cet objectif", à savoir la production de ses marques régionales d’eau de source, ses activités dans le secteur de l’eau purifiée et son service de distribution de boissons. L’entreprise n’exclut pas la possibilité de vendre la majorité des activités de Nestlé Waters en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).

Nestlé entend réaliser ses nouveaux objectifs de durabilité d’ici 2025 et mènera des actions pour atteindre la neutralité carbone, renforcer la bonne gestion de l’eau (elle soutiendra pour cela la durabilité environnementale des bassins versants en reconstituant 100% de l’eau qu’elle utilise) et lutter contre les déchets plastiques (en réduisant de moitié son utilisation de plastique vierge et en utilisant davantage de PET recyclé) (Source : Nestlé SA).




Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information