AccueilBloc-Notes

3 janvier 2017.

Nestlé a vendu Quézac

Nestlé Waters France-Belgique, la Division Eau embouteillée du (...)

Nestlé Waters France-Belgique, la Division Eau embouteillée du groupe agroalimentaire suisse Nestlé pour ces deux pays, et par ailleurs leader en France du marché de l’eau en bouteilles, annonce avoir cédé la source Quézac et son unité de production en Lozère au groupe français Ogeu, basé dans les Pyrénées-Atlantiques. Le montant de cette transaction n’est pas connu mais le chiffre d’affaires annuel de Quézac tourne autour de quelque 20 millions d’euros. En poursuivant la cession de marques à forte connotation régionale, Nestlé Waters confirme sa "volonté stratégique de concentrer ses moyens sur ses marques phares nationales et internationales".




Mots-clés

Mot d’eau

  • Entre la ressource et la source, comment dire l’eau avec justesse ?

    " Entre l’expérimentation du chimiste qui dit clairement la composition de l’eau mais en oublie l’usage, et l’expérience des usagers qui en vivent les troubles, les dangers et les surprises, y a-t-il une place pour une épreuve de soi et du monde qui dise l’eau au lieu de ne faire qu’en parler ? " (Jean-Philippe Pierron, "La Poétique de l’eau")

Glossaire

  • Pompage-turbinage

    C’est un type de centrale hydroélectrique qui permet de stocker de l’énergie électrique potentielle par le biais de deux bassins d’accumulation situés à des altitudes différentes. L’eau du réservoir supérieur, qui sert à produire de l’électricité par turbinage, se déverse dans le réservoir inférieur. Et lorsque la demande d’énergie électrique est faible, cette eau est pompée vers le bassin du haut pour y être stockée et plus tard turbinée à nouveau. Il est ainsi possible d’établir un équilibre entre l’offre et la demande sur le marché de l’électricité.


Contact Lettre d'information