AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2003

10 janvier 2003.

Les glaciers suisses continuent de reculer

Sur 64 glaciers suisses observés pendant la période 2001/2002, 58 (...)

Sur 64 glaciers suisses observés pendant la période 2001/2002, 58 ont reculé, deux ont progressé, quatre sont restés stationnaires. Ce constat - partiel car le réseau d’observation porte sur 121 glaciers - découle d’une première évaluation des mesures de variation menées par la Commission Glaciologique de l’Académie Suisse des Sciences Naturelles (ASSN).

Globalement, note l’ASSN dans un communiqué, les glaciers suisses ont démontré un comportement homogène tel qu’il n’a plus été observé depuis longtemps. Les glaciers qui ne reculent pas sont aujourd’hui l’exception. Certains petits glaciers ont même subi une fonte considérable.

Les valeurs maximales ont été enregistrées au glacier de la Suretta, dans les Grisons (recul de 94 mètres) et au glacier du Mont Durant, en Valais (avancée de 6 mètres).

Le cas du glacier de la Suretta est intéressant car il avait affiché une poussée exceptionnelle lors de la précédente période d’observation. Mais, disent les experts, cette variation n’annonçait pas une crue suite à une série d’années plus froides et plus neigeuses.

En réalité, une épaisse couche de neige, vieille de plusieurs années, couvrait la partie terminale du glacier et l’empêchait de fondre. Actuellement, ce névé protecteur a disparu et les masses de glace accumulées directement vers la langue du glacier se sont à nouveau mises à fondre rapidement.

Les mesures ne portent pas seulement sur les variations de longueur des glaciers mais aussi sur leur bilan de masse, c’est-à-dire la différence entre l’apport de neige et la disparition de glace sur l’ensemble du site. ). Ce genre de relevé réclame davantage de moyens, mais livre des informations très détaillées et rend compte sans délai de l’influence du climat.

Trois glaciers ont été examinés de près : Basòdino (Tessin), Gries (Valais) et Silvretta (Grisons). Après une année qui présentait des bilans positifs ou du moins équilibrés suite à d’importantes précipitations, les trois glaciers ont subi des pertes de masse en 2001/02. (bw)


Académie Suisse des Sciences Naturelles




Mots-clés

À paraître

Agenda

Glossaire

  • Eau de Javel

    Appellation populaire, du nom d’un quartier parisien, d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium, de couleur jaunâtre et à forte odeur de chlore, souvent employée, diluée dans l’eau, comme désinfectant, détachant ou décolorant. De nombreux produits ménagers de nettoyage, de lessive et de vaisselle en contiennent à des concentrations variables. Elle est également utilisée pour la potabilisation de l’eau, dans les piscines, dans les stations d’épuration et dans l’industrie, notamment dans les papeteries.

Mot d’eau

  • La communauté, nappe souterraine

    “La communauté est une nappe affective souterraine et chacun boit la même eau à cette source et à ce puits qu’il est lui-même – mais sans le savoir, sans se distinguer de lui-même, de l’autre ni du Fond.” (Michel Henry, "Phénoménologie matérielle", 1990)


Contact Lettre d'information