AccueilInfosOn en parle

14 août 2017.

Les 64 cours d’eau "les plus précieux de Suisse", selon le WWF

Le WWF Suisse s’est fixé entre autres objectifs de préserver les (...)

Le WWF Suisse s’est fixé entre autres objectifs de préserver les rares ruisseaux et rivières encore naturels, précieux sur le plan écologique, et d’assurer leur protection. Il a inventorié 64 "perles de rivière" qu’il présente dans une nouvelle brochure [1].

Selon Lene Petersen, responsable de projet Protection des eaux au sein de cette organisation écologiste, "la majorité de ces cours d’eau sont de véritables “points chauds de la biodiversité”, c’est-à-dire des refuges importants pour les organismes aquatiques menacés. Leurs habitats doivent être préservés et pouvoir s’étendre et se développer."

Le WWF Suisse rappelle que la diversité des espèces connaît un fort recul dans et aux abords des cours d’eau du pays : près de la moitié des espèces qui y vivent figurent déjà sur la Liste rouge, une proportion qui atteint les 60% chez les poissons. Par ailleurs, la pression sur les derniers ruisseaux et rivières naturels prend encore de l’ampleur, suite à diverses utilisations, notamment pour l’énergie hydraulique.

"Seuls quelques rares cours d’eau précieux bénéficient d’une protection suffisante", explique encore Lene Petersen qui demande que de nouveaux instruments ou zones de protection soient créés au niveau communal, cantonal ou national et que les statuts de protection déjà en vigueur soient vérifiés et améliorés le cas échéant. En clair : il s’agit de ne pas autoriser d’autres atteintes à ces cours d’eau, que ce soit sous forme de constructions, de seuils ou de prélèvements d’eau. (Source : WWF Suisse)

JPEG - 195.3 ko
Carte WWF / DMH 200 Gewässernetz, Seen, Kantonsgrenzen © swisstopo



Notes

[1Nos perles de rivière - Les cours d’eau les plus naturels et les plus précieux de Suisse, et comment nous pouvons améliorer leur protection.
Brochure à consulter ici >
- Perles de rivière - Des cours d’eau préservés pour les beaux jours
Pages web à découvrir ici >

Infos complémentaires

Qu’est-ce qu’une perle de rivière ?

"Nous désignons par ce terme des tronçons de cours d’eau ou des bassins versants entiers qui affichent une grande valeur écologique ou un état très proche de l’état naturel. Ils se distinguent par une mosaïque de biotopes de grande diversité structurelle et en processus de développement dynamique, et un régime des eaux non perturbé. Les perles de rivière n’ont eu à subir quasiment aucune atteinte, comme des berges renforcées ou une exploitation hydraulique, et elles abritent une biodiversité correspondant au site. En opérant son choix, le WWF s’est attaché à sélectionner des tronçons et des bassins versants les plus longs possibles, reliés entre eux, ou des cours d’eau possédant des caractéristiques particulières." (Extrait de la brochure du WWF)

Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information