AccueilRessourcesOutils

11 avril 2013.

Le Jet d’eau de Genève vu d’un drone

Vidéo de Fabio Chironi – aerialworks.org Le 22 mars 2013, journée (...)

Vidéo de Fabio Chironi – aerialworks.org

Le 22 mars 2013, journée mondiale de l’eau, le temps maussade de la semaine fait place à un ciel complètement dégagé, le vent est quasi nul, la météo parfaite.

Le photographe Fabio Chironi, par ailleurs fondateur de la société Aerial Works spécialisée dans la vidéo et la photographie aériennes, décide alors d’utiliser son drone muni d’une caméra pour filmer le Jet d’eau de Genève.

Avec le feu vert de Skyguide, le contrôleur aérien suisse, il va faire voler son appareil durant un quart d’heure autour et au-dessus du Jet d’eau. À l’arrivée, des images insolites et inédites de ce qui est depuis 1861 l’un des fleurons du patrimoine genevois.





© Aerial Works et Fabio Chironi, avec son aimable autorisation


En bref, les données techniques du Jet d’eau de Genève :
- Hauteur maximum du jet : 140 mètres
- Vitesse de sortie de l’eau : 200 km/h
- Débit : 500 litres/seconde
- Tuyère spéciale projetant un tube d’eau de 16 cm de diamètre.
- Moto-pompes : 2 groupes d’une puissance totale de 1’000 kW

- En savoir plus sur le Jet d’eau sur le site des Services industriels de Genève qui en sont propriétaires et en assurent l’exploitation



Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information