AccueilInfosOn en parle

31 mars 2017.

La solidarité pour l’eau passe aussi par le partage des compétences

Depuis sa création en 2007, la plateforme d’échanges solidarit’eau (...)

Depuis sa création en 2007, la plateforme d’échanges solidarit’eau suisse soutient des projets d’adduction d’eau dans les pays en développement par le biais de contributions financières octroyées par des communes et des services de distribution des eaux. Elle propose aussi, désormais de le faire en mettant à disposition leurs experts de l’eau pour des missions ponctuelles sur place. Il s’agit pour ces professionnels d’apporter leurs conseils dans les questions d’ordre technique ou administratif propres aux projets mis en œuvre.

Ces missions s’adressent aux fontainiers, aux ingénieurs (génie civil, génie rural, environnement), aux monteurs de réseaux eau et gaz ainsi qu’aux autres responsables et collaborateurs des services communaux des eaux. Elles seront planifiées et réalisées en partenariat avec Swisscontact, une fondation suisse proche de l’économie privée, active depuis plusieurs décennies dans la coopération au développement technique et disposant d’une grande expérience en la matière grâce notamment à son programme « Senior Expert Corps ».

solidarit’eau suisse précise qu’en participant sur place à un projet, les professionnels de l’eau acquièrent une meilleure compréhension des conditions locales et sont directement témoins des effets de leur contribution. Ils peuvent ensuite faire part de leur expérience dans leur environnement de travail, ce qui permet de développer des relations plus étroites entre les communes et services des eaux de Suisse et les communes soutenues dans les pays en développement.

- Télécharger la fiche d’information Senior Water Expert Exchange Programme
- Voir aussi les sites web de solidarit’eau suisse et de Swisscontact




Mots-clés

Glossaire

  • Éclusée

    Littéralement, c’est le volume d’eau qui s’écoule d’une écluse entre le moment où on l’ouvre et celui où on la referme. Appliqué à un barrage, le mot désigne l’opération qui consiste à relâcher une grande quantité d’eau dans une rivière en particulier lors des turbinages hydroélectriques. Ces opérations fréquentes se traduisent en aval par de soudaines et dangereuses crues artificielles et perturbent gravement les écosystèmes des cours d’eau d’aval. D’où l’importance des réglementations qui visent à en maîtriser les impacts.

Mot d’eau

  • Trop soif

    "Je suis un peu dans la situation d’un homme qui tire de l’eau goutte à goutte parce qu’il a trop soif pour attendre que le puits se remplisse" (F. Scott Fitzgerald, Lettre à H. Ober, 1936)


Contact Lettre d'information