AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2012

10 octobre 2012.

La rade de Genève : du glacier aux lacustres

Genève, 10 octobre - 12 décembre 2012 Cette exposition - qui (...)

Genève, 10 octobre - 12 décembre 2012

Cette exposition - qui coïncide avec la fin des fouilles archéologiques sur le site du Plonjon, au large du quai Gustave Ador (rive gauche) - invite ses visiteurs à parcourir l’histoire des découvertes des sites littoraux de la rade de Genève, ainsi qu’à mieux comprendre l’évolution de son paysage, de l’époque glaciaire à l’âge de bronze.

Ces sites appartiennent à quatre grandes périodes de la préhistoire, entre 4’000 et 850 ans avant notre ère. Ces périodes sont illustrées par des ensembles d’objets archéologiques, jamais encore montrés au public, liés à d’anciennes activités humaines.

JPEG - 8.6 ko

Un volet pédagogique (construction de cabanes préhistoriques, reconstitution de céramiques, etc.) permet également aux plus jeunes de s’immerger dans cet univers passionnant. Des conférences et des visites guidées sont également prévues durant la durée de l’exposition.





Exposition
La rade de Genève : du glacier aux lacustres
Espace ExpoSIG, Pont de la Machine, Genève
Informations détaillées sur le site Espace ExpoSIG




Mots-clés

Agenda

Mot d’eau

  • "N’offrez l’eau qu’aux enfants"

    “Quand vous voyez votre voisin à table verser du vin en son verre, ne vous hâtez pas à y verser de l’eau. Pourquoi voulez-vous noyer la vérité ? Il est vraisemblable que votre voisin sait mieux que vous ce qui lui convient. Peut-être il n’aime pas l’eau : peut-être il n’en veut mettre que quelques gouttes par complaisance pour la mode : peut-être il ne veut pas qu’un autre observe combien peu il en met dans son verre. Donc, n’offrez l’eau qu’aux enfants. C’est une fausse complaisance et bien incommode.” (Benjamin Franklin, Lettre à l’Abbé Morellet, (...)

Glossaire

  • Aquifère

    Ensemble solide et délimité de roches perméables - sable, gravier, roches fissurées ou calcaires - contenant une zone dans laquelle l’eau constituée en nappe souterraine peut circuler librement et y être captée. On distingue plusieurs types d’aquifères en fonction notamment de leur structure géologique qui conditionne la vitesse d’écoulement de l’eau (de quelques mètres par jour à plusieurs centaines de mètres par heure).


Contact Lettre d'information