AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2012

10 octobre 2012.

La rade de Genève : du glacier aux lacustres

Genève, 10 octobre - 12 décembre 2012 Cette exposition - qui (...)

Genève, 10 octobre - 12 décembre 2012

Cette exposition - qui coïncide avec la fin des fouilles archéologiques sur le site du Plonjon, au large du quai Gustave Ador (rive gauche) - invite ses visiteurs à parcourir l’histoire des découvertes des sites littoraux de la rade de Genève, ainsi qu’à mieux comprendre l’évolution de son paysage, de l’époque glaciaire à l’âge de bronze.

Ces sites appartiennent à quatre grandes périodes de la préhistoire, entre 4’000 et 850 ans avant notre ère. Ces périodes sont illustrées par des ensembles d’objets archéologiques, jamais encore montrés au public, liés à d’anciennes activités humaines.

JPEG - 8.6 ko

Un volet pédagogique (construction de cabanes préhistoriques, reconstitution de céramiques, etc.) permet également aux plus jeunes de s’immerger dans cet univers passionnant. Des conférences et des visites guidées sont également prévues durant la durée de l’exposition.





Exposition
La rade de Genève : du glacier aux lacustres
Espace ExpoSIG, Pont de la Machine, Genève
Informations détaillées sur le site Espace ExpoSIG




Mots-clés

Agenda

Glossaire

  • Correction de cours d’eau

    Se protéger contre les crues est un souci de tout riverain. Depuis le 18e s., de vastes travaux ont été menés pour "corriger" certains grands cours d’eau (Kander, Linth, Aar, Rhône, etc.) et gagner des terres cultivables. Changement d’approche dès 1991 avec la loi sur l’aménagement des cours d’eau qui stipule que "leur tracé naturel doit être autant que possible respecté ou, à défaut, reconstitué". Il s’agit non plus de les corriger mais de les "renaturer" ou, quand la restauration n’est que partielle, de les "revitaliser".

Mot d’eau

  • “Enfant, j’ai connu
    le Rhône sauvage ...”

    “ ... À leur tour, les enfants d’aujourd’hui se souviendront de leur Rhône. L’essentiel n’est-il pas de garder vivace le lien qui nous unit à la nature ? Elle est notre véritable identité. L’écouter, c’est apprendre à se connaître.” (Pierrette Micheloud)


Contact Lettre d'information