AccueilBloc-Notes

31 mai 2017.

L’eau de l’Aar plus froide quand Mühleberg sera fermée ?

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) (...)

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont évalué les conséquences sur les eaux de l’Aar et du lac de Bienne de l’arrêt de la première centrale nucléaire de Suisse, prévu en 2019. Cette fermeture de Mühleberg devrait se traduire par une baisse moyenne de température de l’eau de l’ordre de 0,3 degré dans la rivière et dans le lac de Bienne et ce refroidissement pourrait se répercuter dans le Rhin jusqu’au sud de l’Allemagne. Les auteurs de cette étude, parue dans la revue scientifique Water Resources Research et utile aux services de l’eau potable qui s’approvisionnent dans le lac, estiment que la méthode utilisée permettra de dresser un bilan similaire dans les autres centrales du pays.



Mots-clés

Glossaire

  • Amphibie

    Ce mot d’origine grecque signifie « double vie » et s’applique à des animaux et à des végétaux vivant dans l’eau mais capables en même temps de se développer hors de l’eau. C’est le cas des amphibiens (grenouilles, salamandres, etc.), mais aussi de certains mammifères (phoques, hippopotames, crocodiles, castors, etc.) et de quelques poissons et insectes. Les plantes amphibies, tels les nénuphars, ont une partie immergée et une autre émergée, parfois flottante ; certaines peuvent s’adapter à d’importantes variations du niveau d’eau.

Mot d’eau

  • Tout peut aisément s’expliquer ...

    « Tout ce qu’on voit encore se développer dans les airs et naître au-dessus de nous, tout ce qui se forme dans les nuages, tout enfin, neige, vents, grêle, gelées, et le gel si puissant qui durcit le cours des eaux et ralentit ou arrête ça et là la marche des fleuves, tout cela peut aisément s’expliquer, ton esprit n’éprouvera aucune peine à en comprendre les causes et à en pénétrer le secret, du moment que tu connais bien les propriétés des atomes. » (Lucrèce, 1er s. av.J.C.)


Contact Lettre d'information