AccueilBloc-Notes

22 mars 2017.

L’Atlas international des nuages fait peau neuve

Le premier Atlas international des nuages date de 1896 et sa (...)

Le premier Atlas international des nuages date de 1896 et sa dernière mise à jour remonte à 1987, avant même l’apparition d’internet. C’est dire que la nouvelle édition annoncée le 22 mars 2017 à Genève par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) était très attendue. Comprendre les nuages, explique son secrétaire général, le Finlandais Petteri Taalas, est important "non seulement pour prévoir le temps, mais aussi pour modéliser le système climatique et prévoir les ressources en eau disponibles". Le nouvel Atlas se présente sous la forme d’un portail web. Il propose des centaines d’images envoyées par des météorologues, des photographes et des amateurs de nuages du monde entier. On y trouve de nouvelles catégories comme le volutus (nuage en rouleau) ou l’asperitas, une formation nuageuse ondulée très particulière.

- Le site de l’Atlas international des nuages  : www.wmocloudatlas.org



Mots-clés

Mot d’eau

  • Nous n’avons pas de fleuves

    "Nous n’avons pas de fleuves, nous n’avons pas de puits, nous n’avons pas de sources ; seules quelques citernes, vides elles aussi, résonnent, et nous les adorons." (Georges Séféris, "Mythologies", 1935)

Glossaire

  • Piézomètre

    En hydrologie, un piézomètre est un dispositif qui permet, à partir du sol, d’avoir un accès direct à une nappe d’eau souterraine. Il s’agit d’un tube de forage par lequel on peut non seulement déterminer le niveau d’eau de la nappe et la réserve disponible, mais aussi prélever de l’eau pour analyser ses qualités physiques, chimique et biologiques. Ces différentes mesures, nécessaires pour exploiter un aquifère de manière durable, sont faites manuellement ou à l’aide de sondes automatiques.


Contact Lettre d'information