AccueilBloc-Notes

30 janvier 2017.

Journée mondiale des zones humides (2 février)

Les zones humides pour la prévention des risques de catastrophe : (...)

Les zones humides pour la prévention des risques de catastrophe : c’est le thème de l’édition 2017 de cette journée annuelle. Ces écosystèmes aquatiques, qui agissent comme des éponges naturelles en absorbant et stockant les eaux de pluie excédentaires, atténuent les impacts des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, les sécheresses et les cyclones. En saison sèche, elles libèrent l’eau stockée, retardent le déclenchement des sécheresses et réduisent les pénuries d’eau.

- Une présentation PowerPoint sur la manière dont les zones humides
peuvent servir de protection contre les catastrophes est disponible
sur le site de la Convention de Ramsar

- Voir aussi le dossier « Zones humides : des milieux à préserver »
de La Lettre du Léman, n°53, janvier 2017.




Mots-clés

Mot d’eau

  • Nous n’avons pas de fleuves

    "Nous n’avons pas de fleuves, nous n’avons pas de puits, nous n’avons pas de sources ; seules quelques citernes, vides elles aussi, résonnent, et nous les adorons." (Georges Séféris, "Mythologies", 1935)

Glossaire

  • Piézomètre

    En hydrologie, un piézomètre est un dispositif qui permet, à partir du sol, d’avoir un accès direct à une nappe d’eau souterraine. Il s’agit d’un tube de forage par lequel on peut non seulement déterminer le niveau d’eau de la nappe et la réserve disponible, mais aussi prélever de l’eau pour analyser ses qualités physiques, chimique et biologiques. Ces différentes mesures, nécessaires pour exploiter un aquifère de manière durable, sont faites manuellement ou à l’aide de sondes automatiques.


Contact Lettre d'information