AccueilBloc-Notes

30 janvier 2017.

Journée mondiale des zones humides (2 février)

Les zones humides pour la prévention des risques de catastrophe : (...)

Les zones humides pour la prévention des risques de catastrophe : c’est le thème de l’édition 2017 de cette journée annuelle. Ces écosystèmes aquatiques, qui agissent comme des éponges naturelles en absorbant et stockant les eaux de pluie excédentaires, atténuent les impacts des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, les sécheresses et les cyclones. En saison sèche, elles libèrent l’eau stockée, retardent le déclenchement des sécheresses et réduisent les pénuries d’eau.

- Une présentation PowerPoint sur la manière dont les zones humides
peuvent servir de protection contre les catastrophes est disponible
sur le site de la Convention de Ramsar

- Voir aussi le dossier « Zones humides : des milieux à préserver »
de La Lettre du Léman, n°53, janvier 2017.




Mot d’eau

  • Eau de dents

    "À Suse, qui est une capitale perse, il est une toute petite source qui fait perdre les dents à ceux qui s’y sont abreuvés. On y a pareillement gravé une épigramme qui exprime l’idée suivante : cette eau est excellente pour se laver, mais de la boire ébranle les dents jusque dans leurs racines et les fait tomber." (Vitruve, architecte romain, 1er s. av. J.-C.).

Glossaire

  • Hydrolienne

    Turbine hydraulique mise en mouvement par un courant d’eau fluvial ou marin (marée) permettant de transformer son énergie cinétique en énergie mécanique puis électrique par le biais d’un alternateur. Installée sous la surface de l’eau ou posée dans le lit d’un cours d’eau ou sur un fonds marin, l’hydrolienne offre un potentiel énergétique supérieur à celui d’une éolienne.


Contact Lettre d'information