AccueilBloc-Notes

15 août 2018.

Histoires d’eau bénite

Au chapitre des faits divers relevés dans la presse française de (...)

Au chapitre des faits divers relevés dans la presse française de l’été, plusieurs bénitiers – ces petits bassins qui à l’entrée des églises catholiques contiennent de l’eau bénite avec laquelle les fidèles se signent le front - ont fait parler d’eux. À Nice, le curé d’une église de la vieille ville a décidé de priver ses fidèles d’eau bénite durant tout l’été, pour motif qu’il manquait de personnel pour s’occuper du bénitier et qu’il craignait donc, compte tenu de la chaleur, "la prolifération de moustiques tigres", vecteurs de maladies. À Château-Chalon, dans le département du Jura, des plaisantins ont remplacé l’eau des deux bénitiers de l’église par de l’eau-de-vie, à la grande surprise des touristes. Et à Notre-Dame de Paris, la rumeur a couru pendant quelques heures à la mi-août, que l’eau bénite aurait pu être empoisonnée. La police n’ayant relevé aucune trace de poison dans les bénitiers, il n’est pas impossible cependant que des "potaches" y aient déposé des boules puantes, incommodant plusieurs personnes. L’alerte a donc vite été levée, et les bénitiers nettoyés à l’eau de javel.



Mots-clés

Glossaire

  • Aquaponie

    Mode de production alimentaire qui conjugue la culture de plantes (hors-sol) et celle d’animaux aquatiques (aquaculture) dans un système de recirculation. Cette méthode, économe en eau, utilise les déchets de poissons comme solution nutritive organique pour cultiver des légumes. L’aquaponie permet de produire des aliments riches en protéines. Elle peut être pratiquée dans de petites unités domestiques comme dans de grandes surfaces à but commercial, en eaux douces comme en eaux saumâtres (Source : FAO).

Mot d’eau

  • Entre la ressource et la source, comment dire l’eau avec justesse ?

    " Entre l’expérimentation du chimiste qui dit clairement la composition de l’eau mais en oublie l’usage, et l’expérience des usagers qui en vivent les troubles, les dangers et les surprises, y a-t-il une place pour une épreuve de soi et du monde qui dise l’eau au lieu de ne faire qu’en parler ? " (Jean-Philippe Pierron, "La Poétique de l’eau")


Contact Lettre d'information