AccueilRessourcesDocuments

31 mai 2013.

Histoire du Rhône et de ses corrections

Vidéo Canal9 (Valais) Diffusé le vendredi 17 mai 2013, le deuxième (...)

Vidéo Canal9 (Valais)

Diffusé le vendredi 17 mai 2013, le deuxième numéro du magazine "Les pieds sur terre" de la télévision valaisanne Canal9/Kanal9 était consacré à l’histoire des deux premières corrections du Rhône entre 1863 et 1893, puis entre 1930 et 1960.

Accompagnés de chercheurs de différentes disciplines, Fabien Gillioz et Florian Bloesch racontent comment, depuis le Moyen Âge, l’homme vit dans la plaine du Rhône et quelles relations il entretient avec son fleuve. Leur reportage permet de mieux comprendre le pourquoi de ces corrections et l’impact qu’elles ont eu sur le développement économique du canton. Le projet de 3e correction du Rhône, validé fin 2012 par les gouvernements des cantons du Valais et de Vaud, en est actuellement aux études de détail sur les secteurs prioritaires et aux premiers travaux d’aménagement dans la région de Viège. La chaîne Canal9 prévoit d’ores et déjà d’autres émissions sur le même thème.

Cette émission peut être visionnée sur le site de Canal9
ou sur YouTube
Durée : 16 min 31.

- Site officiel de la 3e correction du Rhône
(État du Valais)




Mots-clés

Agenda

Mot d’eau

  • "N’offrez l’eau qu’aux enfants"

    “Quand vous voyez votre voisin à table verser du vin en son verre, ne vous hâtez pas à y verser de l’eau. Pourquoi voulez-vous noyer la vérité ? Il est vraisemblable que votre voisin sait mieux que vous ce qui lui convient. Peut-être il n’aime pas l’eau : peut-être il n’en veut mettre que quelques gouttes par complaisance pour la mode : peut-être il ne veut pas qu’un autre observe combien peu il en met dans son verre. Donc, n’offrez l’eau qu’aux enfants. C’est une fausse complaisance et bien incommode.” (Benjamin Franklin, Lettre à l’Abbé Morellet, (...)

Glossaire

  • Aquifère

    Ensemble solide et délimité de roches perméables - sable, gravier, roches fissurées ou calcaires - contenant une zone dans laquelle l’eau constituée en nappe souterraine peut circuler librement et y être captée. On distingue plusieurs types d’aquifères en fonction notamment de leur structure géologique qui conditionne la vitesse d’écoulement de l’eau (de quelques mètres par jour à plusieurs centaines de mètres par heure).


Contact Lettre d'information