AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2015

juillet 2015.

Quand le Valais expose ses "Histoires d’eau" ...

Du 22 juillet au 19 août 2015, Le Bouveret a hébergé sur les bords (...)

Du 22 juillet au 19 août 2015, Le Bouveret a hébergé sur les bords du Léman une exposition sur "Le Valais au fil des eaux ... au fil du temps". Ce n’était qu’une première étape, puisqu’elle a été conçue pour un usage itinérant dans des établissements scolaires et autres institutions publiques ou privées.

La Fondation Cap Santé, créée il y a quinze ans et dédiée à l’information et à la formation dans les domaines de la santé, de l’eau, de la qualité de vie et du développement durable, n’en est pas à sa première exposition sur des thématiques liées à l’eau. Après "Notre eau", "Le Valais vu de l’eau", "L’eau dans le corps et les aliments", "Eau et santé dans le monde", voici donc "Histoires d’eau" ou "Le Valais au fil des eaux … au fil du temps".

"Avec tout le matériel pédagogique accumulé au cours de nos précédentes expositions, on pourrait imaginer une Maison de l’eau, cela fait d’ailleurs partie de nos projets" expliquent les initiateurs de cette nouvelle exposition interactive et itinérante : il y a là, disent-ils, "un créneau culturel, scientifique et technique, une niche à valoriser".

JPEG - 49.8 ko
De la petite hydraulique d’antan ...

Si leur choix s’est porté cette fois-ci sur des aspects historiques, c’est parce que ceux-ci ont été trop longtemps négligés : "on a besoin de connaître l’histoire pour mieux comprendre le passé et mieux préparer l’avenir". Concrètement, il s’agit de montrer comment le Valais, au cours des siècles, est passé entre autres de l’irrigation des prairies par les bisses aux systèmes d’aspersion des cultures fruitières de plaine, des moulins et autres forces hydrauliques d’antan aux grands barrages et centrales hydroélectriques, des bains romains de Martigny aux stations thermales modernes, des fontaines traditionnelles à l’installation des réseaux d’eau potable et à la production d’eaux minérales, etc.

Dans un souci évident de proposer une information accessible à tout un chacun, la Fondation Cap Santé s’est donc principalement attachée, dans cette rétrospective, à
- mettre en exergue les principaux et différents usages de l’eau, son importance en termes de quantité et de qualité, ainsi que les aspects patrimoniaux qui demandent à être valorisés et protégés,
- faire mieux connaître les divers acteurs de la gestion de l’eau en Valais et quelques-uns des métiers qui y sont liés,
- expliquer les grand défis à venir de l’eau en Valais, notamment par les innovations techniques qui permettent une gestion plus efficace aux niveaux communal et cantonal.

"Histoires d’eau" se veut interactive : les 18 grands posters - consacrés aux réseaux d’eau potable, à l’évacuation et au traitement des eaux usées, à l’agriculture, à l’élevage et aux bisses, aux forces hydrauliques et aux aménagements hydroélectriques, et aux eaux pour la santé et les loisirs – sont complétés à la fois par une douzaine de vidéos réalisées par Bernard Jeker (*) et par des écrans tablettes tactiles permettant aux visiteurs d’approfondir leurs connaissances des différents sujets proposés dans l’exposition et de les vérifier par le biais d’un quiz avec corrections automatiques. Le livre électronique correspondant est encore en préparation.

JPEG - 48.4 ko
... à son exploitation hydroélectrique moderne
(photos aqueduc.info)

Cette exposition a également été conçue pour un usage itinérant. Si elle a été inaugurée au Bouveret, c’est parce que la Fondation Cap Santé y a son siège et que la commune de Port-Valais – avec son port sur le Léman, son canal, sa pisciculture et ses attractions touristiques (Aquaparc en particulier), sans oublier l’embouchure du Rhône dans le lac – illustre déjà à elle seule différents usages de l’eau. Mais ses concepteurs espèrent bien, au-delà du mois d’août, qu’elle prendra le chemin d’autres communes, institutions publiques et centres scolaires de manière à ce que les Valaisans continuent de valoriser cette ressource qu’ils ont en abondance comme peut-être nulle part ailleurs en Suisse. (bw)


"Histoires d’eau"
"Le Valais au fil des eaux
… au fil du temps"

Centre scolaire La Bouverette
Place de la Gare
Le Bouveret (Valais)
du 22 juillet au 19 août 2015
.

(*) Les vidéos de Bernard Jeker relatives à cette exposition peuvent être vues sur son blog jekervideo et sont aisément accessibles par le biais de sa liste de reportages.



Infos complémentaires

JPEG - 53 ko

- Télécharger le flyer
de l’exposition


La Fondation Cap Santé, fondée en août 2000, a son siège au Bouveret (commune de Port-Valais) sur la rive sud-est du Lac Léman. Son Conseil regroupe sept communes et divers services de l’État du Valais. Elle s’est donné pour objectifs l’information et la formation dans les domaines de la santé, de l’eau, de la qualité de vie et du développement durable. Elle met régulièrement en oeuvre des projets, cours et expositions en lien avec ces thématiques, et dans ce cadre met un matériel pédagogique à la disposition des enseignants. En 2013, Cap Santé s’est dotée d’un portail d’information grand public – rés’eau – et d’un annuaire des principaux acteurs de l’eau en Valais.

JPEG - 38.9 ko

(photo Cap Santé)

- Le site web de la Fondation Cap Santé

Mots-clés

À paraître

Agenda

Glossaire

  • Eau de Javel

    Appellation populaire, du nom d’un quartier parisien, d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium, de couleur jaunâtre et à forte odeur de chlore, souvent employée, diluée dans l’eau, comme désinfectant, détachant ou décolorant. De nombreux produits ménagers de nettoyage, de lessive et de vaisselle en contiennent à des concentrations variables. Elle est également utilisée pour la potabilisation de l’eau, dans les piscines, dans les stations d’épuration et dans l’industrie, notamment dans les papeteries.

Mot d’eau

  • La communauté, nappe souterraine

    “La communauté est une nappe affective souterraine et chacun boit la même eau à cette source et à ce puits qu’il est lui-même – mais sans le savoir, sans se distinguer de lui-même, de l’autre ni du Fond.” (Michel Henry, "Phénoménologie matérielle", 1990)


Contact Lettre d'information