AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2008

24 juillet 2008.

En Suisse, 75% des emballages pour boissons sont recyclés

En 2007, le taux de recyclage minimum des emballages pour (...)

En 2007, le taux de recyclage minimum des emballages pour boissons a été atteint pour la première fois pour toutes les sortes de contenants. Après le verre et l’aluminium, le PET a en effet dépassé le taux prescrit de 75 %. À noter que pendant l’Euro 2008, ce ne sont pas moins de 3,5 millions de bouteilles en PET qui ont été collectées en Suisse.

La législation fédérale sur les emballages pour boissons fixe à 75 % au moins le taux de recyclage pour le verre, le PET et l’aluminium. Si au cours des dernières années ce taux a été largement atteint pour les boîtes en aluminium et les bouteilles en verre (90 % et plus), les résultats de 2005 et 2006 étaient tout juste satisfaisants pour les bouteilles en PET. Mais en 2007, celles-ci ont clairement dépassé l’objectif de récupération avec un taux de 78 %.

JPEG - 4.3 ko
(Photos Association
PET-Recycling Schweiz)

Cette hausse du taux de recyclage des emballages pour boissons en PET s’explique de plusieurs manières : l’association PRS PET-Recycling Schweiz, responsable de la collecte des bouteilles en PET, a accru ses efforts : l’an dernier, elle a installé quelque 3200 points de collecte, notamment dans des écoles, chantiers, lieux de restauration, gares et exploitations de remontées mécaniques. Des campagnes de publicité, telle que Chaque bouteille compte, ont également permis de sensibiliser davantage la population au problème des déchets de bouteilles. La taxe de recyclage prélevée par l’association PRS a été abaissée de 4 à 1,8 centimes et a permis le ralliement de distributeurs non encore affiliés à l’association PRS.

Pour les bouteilles en verre et les boîtes en aluminium, la collecte a suivi l’augmentation de la consommation. Le taux de recyclage est ainsi resté à un niveau élevé. La collecte séparée des emballages pour boissons a réduit la quantité de déchets ménagers de plus de 260 000 tonnes.

3,5 millions de bouteilles PET
collectées durant l’Euro 2008

JPEG - 4.6 ko
Collecteur de PET sur la fan zone de Zürich

Pour sa part, PET-Recycling Schweiz tire un bilan positif des actions menées pendant l’Euro 2008 : les 2000 conteneurs de collecte supplémentaires installés à l’intention des fans de foot ont été bien utilisés. Dans les stades et sur les lieux de retransmission des matches sur grand écran (y compris les « fan zones »), la collecte a rapporté 1,35 million de bouteilles en PET. 700’000 autres proviennent de restaurants, installations de loisirs, kiosques et stations-service, entreprises touristiques et de transport dans les villes-hôtes. A ces quantités, il faut encore ajouter 1,48 million de bouteilles consommées dans des restaurants et restituées aux différents fournisseurs.

(Sources : Office fédéral de l’environnement et PET-Recycling Schweiz)


Liens

Ordonnance du 5 juillet 2000 sur les emballages pour boissons (OEB)

Association PRS PET-Recycling Schweiz




Mots-clés

Mot d’eau

  • Entre la ressource et la source, comment dire l’eau avec justesse ?

    " Entre l’expérimentation du chimiste qui dit clairement la composition de l’eau mais en oublie l’usage, et l’expérience des usagers qui en vivent les troubles, les dangers et les surprises, y a-t-il une place pour une épreuve de soi et du monde qui dise l’eau au lieu de ne faire qu’en parler ? " (Jean-Philippe Pierron, "La Poétique de l’eau")

Glossaire

  • Pompage-turbinage

    C’est un type de centrale hydroélectrique qui permet de stocker de l’énergie électrique potentielle par le biais de deux bassins d’accumulation situés à des altitudes différentes. L’eau du réservoir supérieur, qui sert à produire de l’électricité par turbinage, se déverse dans le réservoir inférieur. Et lorsque la demande d’énergie électrique est faible, cette eau est pompée vers le bassin du haut pour y être stockée et plus tard turbinée à nouveau. Il est ainsi possible d’établir un équilibre entre l’offre et la demande sur le marché de l’électricité.


Contact Lettre d'information