AccueilRessourcesOutils

janvier 2014.

Eaux là là !

Ressource pédagogique sur l’eau pour les classes du 3e cycle (12-16 (...)

Ressource pédagogique sur l’eau pour les classes du 3e cycle (12-16 ans)

Grâce aux services cantonaux de l’énergie et de l’environnement, les enseignants de Suisse romande disposent d’une nouvelle ressource pédagogique sur l’eau, conçue pour les classes du 3e cycle (12-16 ans) et utilisable dans les cours de géographie, de sciences de la nature, de citoyenneté ou d’économie familiale.

L’objectif visé est de faire réfléchir les élèves sur la disponibilité de l’eau douce, sur son importance dans leur vie quotidienne, et sur leur responsabilité pour sa préservation et son partage.

Ce nouvel outil pédagogique propose une synthèse d’informations sur l’eau rencontrées dans des étapes précédentes du cursus scolaire. Il prend en compte les grands enjeux actuels comme l’énergie, les changements climatiques, la disponibilité de l’eau douce à l’échelle planétaire et les problématiques générées par les micropolluants.

Le fil rouge de cette ressource renvoie à la vie quotidienne des élèves qui sont invités à observer leurs gestes et à comprendre l’impact de leurs comportements sur l’eau du robinet qu’ils boivent, sur le lac ou la rivière au bord desquels ils se promènent, et sur la qualité et la disponibilité de l’eau pour ceux qui vivent en aval ou bien au-delà.


JPEG - 37.4 ko

Poster Eaux là là ! sur l’eau et l’énergie (cycle de l’eau)


Le matériel Eaux là là ! se compose d’un grand poster, de cartes-gestes illustrées et de brochures d’information, le tout librement téléchargeable sur le site energie-environnement.ch des services cantonaux de l’énergie et de l’environnement ou disponible gratuitement sous forme imprimées pour les enseignants. Ceux-ci ne peuvent toutefois obtenir leur mode d’emploi que sur demande expresse.




Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information