AccueilLa LettreLettres du Bénin

1er novembre 2007.

Dites-le avec de l’eau

En langue fongbe, parlée dans le sud et le centre du Bénin, des (...)

En langue fongbe, parlée dans le sud et le centre du Bénin, des périphrases, dictons, proverbes et autres locutions s’appuient sur l’élément eau pour délivrer des messages tendres ou durs (comme l’eau) lors des conversations de la vie quotidienne.

Soit pour s’enquérir du bon état de santé d’un nouveau-né ou de celui, inquiétant, d’un malade. Soit pour dire qu’on doit se méfier d’un félon comparé à une eau trouble, ou encore pour se lamenter d’avoir perdu un être cher, que dis-je un soutien.

Tel qu’on le dit sous certains cieux avec des fleurs, au Bénin, on dit bien des choses avec de l’eau. Voici en exemple, une dizaine d’expressions, des tentatives de traduction littérale en français, et les messages délivrés.

JPEG - 5.7 ko
Peinture à l’huile
d’un artiste béninois

daa sin dié
Papa, voici de l’eau
Papa, sois le bienvenu

yèyè do sin nu we a ?
Le nouveau-né boit-il de l’eau ?
Le nouveau-né se porte-t-il bien ?

yèyè do sin nu we ganji
Le nouveau-né boit bien
Le nouveau-né se porte assez bien

azuzonnu so do sin nu we a
Le malade ne boit plus d’eau
L’état de santé du malade s’est aggravé.

azuzonnu gbè sin éhunmè
Le malade a renoncé à l’eau aujourd’hui
Le malade est décédé aujourd’hui

e blu hu to sisa
Il est plus trouble que les eaux de ruissellement
Il n’est pas digne de confiance

sin je nu ce éhunmè a
Je n’ai pas encore bu de l’eau ce matin
J’ai encore rien mangé

gbe fen sinuka do nu ce
Le destin a brisé mon verre à boire
J’ai perdu mon protecteur

fofo non nu sin tawun
Le grand frère boit beaucoup (d’eau)
Il a un faible pour l’alcool

e no kian sin fifa do sin zozo me
Il essaye de séparer l’eau tiède en eau chaude et eau froide
Il est tatillon.

ma lè sin kujikuji nu mi o
Ne m’éclabousse pas (d’eau sale)
Ne me calomnie pas


Berceuse

(Invite à la pluie lorsqu’elle tarde à tomber)

ji jaa ma lè wu,
seyi doo ma nya avo

Ô pluie, tombe, que je me lave !
tombe encore plus, que je lave le linge !


Bernard Capo-Chichi

P.S. Je sollicite l’indulgence des littéraires, des linguistes et des alphabétiseurs en langue fongbe.




Infos complémentaires

:: Petit vocabulaire fongbe relatif à l’eau

sin : eau
to : eau de surface
tokuta : sécheresse.
sinnunu : eau potable
to sisa : cours d’eau
sindida : eau bouillie
sinvivi : eau douce
sinkujikuji : eaux usées
alunme : saison sèche.
sinvejeveje : eau dure (riche en calcaire)
sinblublu : eau turbide
sindakin : alun
anonsin : lait maternel
pompisin : eau de robinet
jisin : eau de pluie
amonsin : lait de vache
dotomesin : eau de puits
sinme : saison de pluie.
gansin ou kpanusin : eau de pluie recueillie à partir du toit de tôles.


Pour en savoir un peu plus sur la langue fongbe du Bénin

Mots-clés

Mot d’eau

  • Contempler l’eau

    “Je ne connais pas d’occupation plus totale de soi que de contempler l’eau, surtout l’eau mi-morte. À la fois plaisir et souffrance, divertissement de chaque minute et ennui compact des heures, plénitude et vide ; on vit avec une profonde et sourde intensité en même temps qu’on se détache et s’oublie, on se pétrit et on se délite dans une contradiction dont on ne cherche pas la clé, et il y en a certainement une, mais inutile. À quoi bon comprendre ?” (Alexandre Arnoux, “Rhône, mon fleuve”, 1967)

Glossaire

  • Porosité, perméabilité

    Les deux mots ne doivent pas être confondus car une roche poreuse (un grès par exemple) peut être perméable ou imperméable. On parle de la porosité d’un milieu, d’un sol ou d’une roche lorsqu’ils comportent des pores, c’est-à-dire des vides et des interstices de petite taille parfois microscopique. Le calcul de la porosité permet d’évaluer la capacité de stockage d’un milieu. On parle de perméabilité d’un milieu lorsqu’il est apte non seulement à se laisser pénétrer par un fluide, mais également à être complètement traversé par lui.


Contact Lettre d'information